Le cerveau de l’attaque terroriste de Kafolo a été épinglé selon le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, ce lundi 22 juin, lors d’une cérémonie, au premier bataillon d’infanterie d’Akouédo.

« Le chef du commando a été arrêté ce dimanche. Toutes les complicités nationales et internationales seront établies », a indiqué le Premier ministre par intérim, qui a salué les opérations de ratissages menées par les Forces armées de Côte d’Ivoire (Faci) qui ont permis d’interpeller 21 individus suspects et de mettre la main sur du matériel de communication.

« Beaucoup de ces personnes qui ont commis cet acte criminel sont sous les verrous. Hier encore, on me rendait compte des arrestations très importantes des personnes directement en action. On a retrouvé des photos dans leurs portables qui montrent ce qu’ils ont filmé », a soutenu Hamed Bakayoko.

C’est dans la nuit du mercredi au jeudi 11 juin que des hommes lourdement armés ont attaqué le poste de Kafolo, (sous-préfecture de Sikolo), près de la frontière du Burkina Faso. Cette attaque terroriste qui a fait 13 morts et des blessés côté des soldats ivoiriens était attribuée à un groupe djihadistes de la Katiba Macina.

Financial Afrik

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.