Le premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE a présidé hier 23 juin une cérémonie de remise officielle de 185 ambulances au profit des communes du Burkina Faso. Le président Roch Kaboré concrétise ainsi son engagement d’offrir aux Burkinabè les moyens d’assurer un état de santé compatible avec le développement du capital humain.

"Assurer aux Burkinabè un état de santé compatible avec le développement du capital humain", telle est l’ambition affichée à travers ce don d’ambulances aux profits des différentes communes du Burkina. C’est le premier ministre qui s’est chargé de remettre ledit matériel au ministère de la Santé. Au total, c’est 185 ambulances, dont 181 de type A et 04 de type SAMU (disposent d’équipements complets et adaptés à une bonne assistance aux patients), flambant neuves que le chef du gouvernement a remis au nom du président du Faso. Une autre livraison de 115 ambulances restantes est prévue pour fin juillet 2020 et seront réparties au fur et à mesure de leur réception.

D’après le premier ministre, cette action du président du Faso est une concrétisation de son engagement à offrir aux populations un système de santé de qualité. Un engagement dit-il, qui s’inscrit dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) en son axe II consacré au capital humain.
Toujours dans le cadre de cet engagement, le premier ministre n’a pas manqué de souligner que le président du Faso a également décidé de la gratuité des soins chez les femmes enceintes et les enfants de moins de moins de 5 ans. Christophe Dabiré a par ailleurs encouragé ceux qui bénéficieront de ces joyaux, à en prendre le plus grand soin.
Quant au ministre de la Santé, Claudine Lougué, qui à son tour a remis les clés des ambulances aux gouverneurs, elle a confié que les véhicules seront prioritairement destinés aux communes qui n’ont pas d’ambulances, et à remplacer celles en mauvais état. « Ces ambulances tant attendues vont améliorer positivement la vie des populations des communes bénéficiaires et à terme, de tous les Burkinabè, à travers la prise en charge plus diligente et efficace de diverses pathologies », a commenté la ministre.
Elle a ensuite indiqué que les ambulances de types A, au nombre de 262, sont destinées aux CSPS, CM, CMA. Les types SAMU, au nombre de 38 iront aux CHR, CHU et au SAMU et qu’elles seront réparties entre 302 communes rurales et 49 communes urbaines dont deux à statut particulier.
Prenant la parole au nom des gouverneurs, Josiane Kabré/Zoungrana, gouverneur de la région du Centre-Sud qualifié le geste du président du Faso de très louable, car, dit-elle, pour les nombreuses communes qui ne disposaient pas d’ambulances, et ce don est une bouffée d’oxygène pour la population.

Frédéric TIANHOUN
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.