L’opposition burkinabè a demandé mardi, l’ouverture d’une enquête sur Adama Kanazoé, un conseiller du président Kaboré, pour l’entendre sur un supposé enrichissement illicite.

« La justice doit s’autosaisir en procédant à l’arrestation et au jugement de M. Adama Kanazoé et de son complice Sayouba pour corruption, concussion et enrichissement illicite », a déclaré Alphonse-Marie Ouédraogo, président de l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS, opposition).

Dans un enregistrement audio, devenu viral lundi sur les réseaux sociaux, une personne présentée comme le conseiller spécial Adama Kanazoé, réclame la somme non négociable de 30 millions de FCFA pour avoir permis à un tiers de décrocher un marché public.

Alphonse Marie Ouédraogo qui était mardi face aux journalistes, a expliqué que ledit marché concerne l’aménagement de pistes rurales dans la région du Centre-nord et a été obtenu par le sieur Sayouba, grâce à des manœuvres illégales de M. Kanazoé.

« La justice doit s’auto saisir comme dans l’affaire du magistrat Narcisse Sawadogo par l’arrestation de Adama Kanazoé et de son complice Sayouba pour corruption et enrichissement illicite », a-t-il insisté.

Le substitut du Procureur Narcisse Sawadogo a été placé en détention le 14 juin 2020, après la divulgation d’un audio où il réclamait 70 millions de FCFA au maire de Ouagadougou Armand Beouindé pour classer un ennui judicaire, portant sur l’acquisition, dans de conditions troubles, de véhicules pour sa commune.

Agence d’information Burkinabè

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.