Le Burkina Faso s’est doté jeudi de trois groupes électrogènes (56 milliards de FCFA) devant à terme, augmenter la production de la centrale thermique de Kossodo de 56 à 106 mégawatts, a-t-on appris.

Le ministre burkinabè en charge de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, a réceptionné le jeudi 02 juillet 2020, trois nouvelles machines d’une valeur de 56 milliards de FCFA et d’une capacité totale de 50 mégawatts, rapporte le site d’information burkina24.org.

Le Directeur général de la Société burkinabè d’électricité (SONABEL) Hamed Baba Coulibaly a confié au média, que ces groupes hybrides fonctionnent au fuel et au gaz.

Les machines vont permettre de porter à terme, la capacité de la centrale thermique de Kossodo (au nord de Ouagadougou), de 56 à 106 mégawatts, a-t-il ajouté.

Le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo a rappelé que le Burkina Faso importe 55% de ses besoins énergétiques et qu’il faut changer la donne.

« Il est important que quand nous avons des difficultés à l’externe, nous puissions avoir suffisamment de puissance à l’interne pour répondre à la demande », a-t-il confié à burkina24.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.