Un gendarme et un militaire ont été condamnés vendredi, respectivement à quatre ans et à trois ans de prison fermes, pour avoir violé deux filles, a appris l’AIB de sources concordantes.

Un maréchal logis chef et un caporal ont été condamnés vendredi, en première instance au Tribunal militaire de Ouagadougou, pour viol sur deux filles au camp Paspanga de Ouagadougou.

Ils ont écopé respectivement chacun, de quatre et de trois ans de prison ferme, de 200.000 FCFA d’amende et d’un 1.500.000 FCFA de dommages et intérêts.

La sentence est également assortie d’une exécution provisoire de 500.000 FCFA au profit de chacune des victimes.

Selon les sources de l’AIB, les deux agressions ont eu lieu il y a une dizaine de jours, quand les agresseurs ont conduit leurs victimes au camp pour absence de papiers d’identité.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.