C’est par une victoire sans appel que Lazare Banssé a remporté hier 22 août 2020 le dual qui l’opposait à Amado Traoré pour la succession de Sita Sangaré à la tête de la Fédération burkinabè de football (FBF). A l’occasion de l’Assemblée générale qui s’est tenue hier à Bobo-Dioulasso, les dirigeants des clubs de première, deuxième division, puis des 13 ligues de football ont très majoritairement porté leur choix sur Lazare Banssé : 95 voix contre 59 à son adversaire.
Très connu dans le milieu du football burkinabè, le nouveau patron de la fédération burkinabè de football a été le président du Conseil d’administration de l’EFO pendant dix (10) saisons sportives. Sa candidature était soutenue par le président sortant, le colonel Sita Sangaré, qui n’a pas obtenu l’autorisation de la hiérarchie militaire pour continuer l’aventure commencée en 2012.
La victoire de Banssée est d’une certaine manière, la sienne, en même temps qu’elle est un hommage au regretté Moustapha Semdé qui était son directeur de campagne, décédé brutalement le 29 juillet dernier.
Il appartient à présent au nouveau président de rassembler la famille du football après une campagne particulièrement rude où la courtoisie n’a pas toujours été la chose la mieux partagée.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.