Depuis plusieurs semaines, le ciel a très largement ouvert ses vannes au Pays des hommes intègres et et les fortes pluies qui sont tombées ont occasionné des inondations et des morts. Hier 9 septembre, lors du premier conseil des ministres de la rentrée, le gouvernement a s’est penché sur le sujet en vue d’apporter des solutions aux personnes sinistrées. L’état de catastrophe naturelle a été déclaré et une enveloppe d’urgence de cinq milliards (5 000 000 000) de F CFA au profit du Fonds national de solidarité a été décidée afin d’assurer la prise en charge des personnes sinistrées.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.