Vous êtes ici : Accueil » Actulités » Portrait » Le Larlé Naaba Tigré : Un chef traditionnel rompu à la politique au (...)

Le Larlé Naaba Tigré : Un chef traditionnel rompu à la politique au Faso

D 15 juin 2016     H 14:21     C 1 messages         Partager


Il est le ministre du Mogho Naaba, en charge des tombeaux royaux et des traditions. Le Larlé Naaba est aussi chargé de la guerre dans la tradition Moaga. Victor Tiendrebeogo à l’Etat Civil, il a pris comme nom de règne « Tigré », qui est le diminutif de Tigré Yaam Zaaka, tii Koumbi laad mognaa, tii nikiem soosg leb nogo. Et qui signifie que : L’abondance règne dans la concession, les enfants rient de joie et les vieux se concertent dans la sérénité. Larlé Naaba Tigré c’est ainsi que l’on doit l’appeler donc, a été député à l’Assemblée Nationale depuis 1992 jusqu’en 2014. Il est un personnage fort à la fois de la chefferie traditionnelle et du pouvoir moderne.

Très proche ami de Blaise Compaoré, c’est ainsi que la majeure partie des burkinabè voyaient le Larlé Naaba jusqu’à un passé très récent. Il le revendique, estimant que c’est au nom de cette amitié d’ailleurs qu’il a demandé en vain à l’ancien président du Faso de ne pas chercher à s’éterniser au pouvoir. Le ministre le plus en vue de l’empereur des mossés a donc démissionné du Parti de Blaise Compaoré et a quitté son siège à l’hémicycle, pour soutenir le Mouvement Pour le Progrès (MPP) qui compte les anciens caciques du pouvoir Compaoré. A la conférence de presse qu’il a organisé dans son palais au quartier Larlé pour l’occasion, le Larlé Naaba a regroupé une bonne centaine de rois venus des villages à 100km de rayon de Ouagadougou et sa cour a refusé du monde tant l’affluence était grande. Une vraie démonstration de pouvoir. C’est un roi dont la cour ne désemplit presque jamais ; dans la tradition, il est chargé de la gestion d’un certain nombre de villages et à ce titre il reçoit plusieurs de ses administrés en audience. Les audiences au titre de la tradition le disputent aux audiences au titre de la politique. Un vrai melting pot avec des scènes qui illustrent parfaitement cette dualité.
Alors que plusieurs personnes sont assises attendant leur tour pour rencontrer le Larlé Naaba, il sort entre temps et passe devant l’assistance ; alors une bonne moitié se met debout jusqu’à ce que le Larlé Naaba disparaisse à l’horizon avant de se rasseoir en signe de respect, tandis que l’autre moitié reste assise comme si de rien était. Ainsi cohabitent, tradition et modernité. Ce jour-là, il ne pourra pas recevoir tout le monde alors il s’excuse et annonce à l’assemblée : « Veuillez m’excusez, je dois aller au champ », puis s’adressant à deux personnes il leur dit de revenir autour de 20h. Ce jour-là, les audiences vont se poursuivre jusqu’autour de minuit. Il faut dire que le Larlé Naaba est un homme très occupé. Ministre du Mogho Naaba, l’empereur des mossé, il se doit de participer aux réunions de la cours royale et d’administrer les territoires qui sont sous son pouvoir, au titre de la politique, il est engagé auprès du MPP et sa présence ou son absence aux meetings et autres rencontres du parti sont scrutées et analysées. Mais le Larlé Naaba souhaite que l’on s’attarde plutôt sur ces œuvres sociales.
Du carburant bio, c’est essentiellement ce que produit l’usine du Larlé Naaba dans la zone industrielle de Ouagadougou. Avec son association Belwett, le Larlé Naaba Tigré, produit du bio carburant pour les engins motorisés et pour l’électricité. Sa notoriété dans les zones rurales du Burkina est due pour beaucoup, aux activités génératrices de revenus des femmes qu’il finance et accompagne avec son association. A l’heure ou de plus en plus de voix s’élèvent pour demander que les Naabas (les rois), ne s’immiscent plus dans la politique, Le Larlé Naaba estime qu’il n y a rien de mal à ce que les chefs traditionnels fassent de la politique mais que comme l’a dit le Mogho Naaba, l’empereur des mossé, ils doivent éviter de diviser les populations et de se manquer de respect les uns aux autres.
Il faut en tout cas noter qu’avoir le Larlé Naaba dans son camp est un très gros avantage pour le parti MPP, vu l’influence de ce dernier sur les autres rois et une grande partie de la population Moaga. On se rappelle qu’au début du règne Compaoré, alors que la grande majorité des rois étaient contre lui, c’est son ami le Larlé Naaba Tigré qui a su les retourner pour les ramener pratiquement tous dans le giron de l’ancien président. Le Larlé Naaba Tigré a hérité le pouvoir de son père le Larlé Naaba Anbga qui a été l’un des plus grands Larlé Naaba de l’histoire Moaga. Un Naaba connu pour sa bravoure lors de la guerre d’Indochine, sa droiture et surtout son engagement vis-à-vis des populations démunies. L’on comprend donc que Le Larlé Naaba Tigré du haut de ses 1m80 pour 70kilos essaie de marquer l’histoire afin d’inscrire son nom en lettres dorées aux cotés de celui de son illustre prédécesseur. Il est avenant, aime à sourire et est très humble pour un roi.


Kaceto.net

1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Météo

Meteo Ouagadougou

LA NEWSLETTER

PRESSE EN LIGNE

- Lefaso.net - Burkina24.com - A.I.B - SIG - aOuaga.com - Burkina Online


PRESSE ECRITE

- Le Pays - Sidwaya - Bendré - Journal du Jeudi - L’Evènement - L’Indépendant - L’Observateur - L’Opinion - Mutations - Labor - Le Reporter - Le Quotidien


RADIOS ET TELE

- TNB - Omega FM - Ouaga FM - BF1 - Radio nationale - Radio Salankoloto - Savane FM - Groupe Horizon FM - Radio Pulsar