C’est la consternation chez les professionnels burkinabè du froid depuis l’annonce hier 6 octobre 2020 de la disparition de Oriane Ouédraogo, militante de l’Association des professionnels, acteurs du froid et de la climatisation (APFC).
Très active lors de l’Assemblée constitutive de l’Union des associations africaine de la réfrigération et la climatisation le 24 septembre et de la célébration en déféré de la deuxième édition de la Journée mondiale du froid le 26 du même mois, Oriane est brutalement décédée hier, à la grande tristesse de ses parents, amis et collègues.
"Elle m’avait dit qu’elle avait des maux de tête et je lui avais conseillée de faire le test de la dengue ; après, elle m’a dit que les résultats étaient positifs, mais j’ignore su c’est vraiment la cause de son décès", a confié à KACETO.NET, sous le choc, le président de l’APFC, Elie Ouédraogo.
Oriane avait 25 ans et travaillait sur une application qui aurait permis aux consommateurs de mieux gérer les services après-vente de leurs équipements du froid.
Elle été inhumée hier dans l’après-midi au cimetière route de Saponé.
Toutes nos condoléances à sa famille et à ses camarades professionnels et acteurs du froid.

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.