Plusieurs jeunes de la commune de Sabcé ont interrompu ce 2 juin 2022, le mouvement des engins de la mine de Bissa Gold sur la route nationale 22 suivi de l’arrêt des activités des fosses, a appris l’AIB auprès du responsable de la manifestation.

Des jeunes issus du l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) de Sabcé ont marché ce jeudi matin contre la société minière Bissa Gold, filiale du groupe russe Nordgold, pour revendiquer sur 33 points inscrits dans une plate-forme transmise à l’autorité compétente et aux responsables de Bissa Gold, a indiqué le responsable de L’ODJ Sabcé Boureima Ouédraogo.
« Nous exigeons entre autre que la mine arrête de brutaliser les orpailleurs et leur trouve un espace pour continuer leurs activités d’orpaillage.
Nous remarquons que le recrutement dans la mine est politisé et il faut être d’un certain parti politique pour y accéder. (. ..)
Au niveau de la sécurité, des agents brutalisent les orpailleurs et les dépouillent de leurs minerais pour revendre.
Toujours au niveau de la sécurité, nous voulons qu’on améliore le traitement salarial car depuis des années et ils travaillent sans masques dans la poussière » a égrainé le responsable de la manifestation.
« Nous avons interrompu dans un premier temps les activités de la fosse de Zandkoom, ensuite celle de Bouly et nous convergeons vers la grande fosse de Bissa pour faire arrêter l’exploitation », a-t-il ajouté.


Depuis le matin, le mouvement des engins de Bissa Gold a été interrompu dans la commune de Sabcé suite à ce mouvement d’humeur.
Contacté par l’AIB, le préfet du département de Sabcé Sibiri Neya a confirmé les faits, tout en regrettant la spontanéité de la manifestation.
« Pour cette marche de ce matin nous n’avons reçu aucune demande de la part des organisateurs. C’est vrai que nous a avons reçu leurs doléances, mais nous les avons transmis à la mine. Mais il faut relever que toutes les doléances ne sont pas du ressort de Bissa Gold » a-t-il expliqué.
Du côté de la mine, un des responsables a confié à l’AIB que les activités du rompad de Bouly et l’exploitation de la fosse de Zmdkoom ont effectivement été arrêtées par des jeunes manifestants ce matin.
"ls ont même arrêté le trafic des nos engins et de nos sous-traitants sur la nationale 22. C’est vrai que nous avons reçu leur plate-forme de 33 points, mais nous estimons qu’on ne peut pas résoudre 33 points en un coup.
Donc nous souhaitons qu’ils privilégie le dialogue pour qu’ensemble avec l’administration, nous puissions régler nos différends " a réagi notre interlocuteur.
En rappel, la mine de Bissa Gold fait régulièrement face à des interruptions de ses activités soit par des manifestants, soient par des orpailleurs.
En 2021, six orpailleurs avaient trouvés la mort dans les galeries de la mine et en représailles, es orpailleurs avaient saccagé du matériel.
À Houndé dans la région des Hauts Bassins, une manifestation d’orpailleurs a dégénéré, il ya quelques semaines, faisant trois morts côté manifestants et de nombreux dégâts matériels au sein de la mine de Houndé Gold Opérations.

Agence d’information du Burkina