Le Commandant du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), le Lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni était face à la presse ce vendredi 29 juillet 2022 à Ouagadougou pour faire le point de la situation sécuritaire nationale.

Selon lui, l’ensemble des Forces de défense et de sécurité sont à pied d’œuvre pour pacifier le pays et le restaurer dans ses limites territoriales. Le Commandant du COTN a indiqué que les Forces de défense et de sécurité vont bientôt acquérir des matériels qui vont leur permettre d’être efficace face aux groupes armés terroristes. Yves Didier Bamouni avait à ses côtés la ministre du Genre et de la famille, Salimata Nebié/Conombo.
Les groupes armés terroristes se sont montrés actifs sur plusieurs fronts durant ses dernières semaines. Ils ont ciblé aussi bien les populations civiles, les enceintes militaires que les infrastructures sur les routes nationales 22 et 23, selon le COTN. Face à ces actions maléfiques, les Forces de défense et de sécurité ont résisté et riposté en conduisant plusieurs opérations offensives sur plusieurs parties du territoire national. Il s’agit entre autres, de l’opération « Koural », conjointe avec les forces nigériennes, qui a permis de renforcer la sécurité et le dispositif sécuritaire dans la zone de Seytenga et dans le Yagha de façon générale.
Aussi, à l’issue des attaques contre les détachements militaires de Kelbo et Barsalogho, les unités ont lancé une contre-offensive qui a permis de provoquer une saignée au sein des groupes armés terroristes. Le Lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni a saisi l’opportunité pour saluer la détermination des unités engagées sur le terrain et rendre un hommage aux hommes tombés sur le champ d’honneur. Il a aussi précisé qu’un travail coordonné est mené avec les services de renseignement pour détruire les réseaux d’information et de soutien logistique des groupes armés terroristes. Il a salué le soutien discret, mais soutenu des populations qui permet d’engranger des résultats.

Le COTN a saisi l’opportunité de cette rencontre pour faire des précisions notamment sur cette affaire de piste d’atterrissage clandestine qui aurait été découverte. Sur ce point, Yves Didier Bamouni a indiqué qu’il s’agit d’allégation non conforme à la réalité. Cependant, il révèle que dans le cadre d’acquisition de nouveaux équipements, des infrastructures militaires sont en construction. Et justement concernant ces acquisitions d’équipement de guerre, le COTN a affirmé qu’elles permettront de renforcer les capacités opérationnelles de l’ensemble des unités déployées. Il a invité dès lors les populations à respecter les mesures sécuritaires prises concernant les Zones d’intérêt militaire. Le délai de deux semaines accordé aux populations ayant expiré, toute personne se trouvant sur les zones d’intérêt militaires sera considérée comme "hostile", a prévenu le Commandant du COTN.
Il a invité les populations à rester mobilisés et solidaires des Forces de défense et de sécurité pour restaurer la sécurité nationale.


Suite à cette intervention, la ministre du Genre et de la famille, Salimata Nebié/Conombo a révélé que des femmes prennent de plus en plus part aux actions des groupes armés terroristes, comme cela a été le cas à Barsaologho et Kelbo. Elle a interpellé les femmes à jouer leur rôle de mère en se démarquant de ces aventures sans honneur. Face à cette situation, elle appelle les femmes à être des actrices de paix, à s’engager pour la paix. Cela passe par la sensibilisation de leurs enfants et de leurs époux à déposer les armes et à rejoindre les cadres de dialogue.

Cheick Traoré
Kaceto.net