Le Burkina Faso veut organiser l’édition 2029 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). L’information a été donnée ce lundi 08 février 2021 à Ouagadougou par Dominique Nana, le Ministre des Sports et des loisirs au cours d’une conférence de presse.

Le ministre Dominique Nana a abordé plusieurs sujets liés aux ambitions du Burkina Faso en matière de sports au cours de cette conférence de presse. Il a d’abord indiqué qu’après l’expérience plutôt réussie de l’organisation de la CAN 1998, le Burkina Faso veut organiser l’édition 2029 et soutiendra la candidature de l’ivoirien Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) à la condition qu’il marque sa disponibilité à faciliter l’organisation de la CAN 2029 chez nous. « Lorsque la semaine dernière nous avons reçu le ministre des sports ivoirien sur le soutien du Burkina Faso à la candidature de Jacques Anouma, nous avons discuté avec le président de la Fédération burkinabé de football afin d’obtenir l’organisation de la CAN 2029 en contrepartie. Donc nous allons poursuivre les discussions pour obtenir un résultat positif », a indiqué Dominique Nana.


Pour la CAN 2029, le Burkina Faso pourrait se retrouver en concurrence avec le Sénégal, dans la zone ouest-africaine, le pays de la Teranga ayant affiché sa volonté d’abriter la CAN 2027 ou 2029. Cette perspective amène le Burkina Faso à ratisser large dès maintenant pour se mettre à l’abri de désagréables surprises.
Le patron du Sport burkinabè a également fait savoir que le pays compte bien accueillir les Jeux islamiques de 2025 et les Jeux africaines de 2027. « Avec ces deux compétitions, nous pourrons disposer d’infrastructures de qualité pour abriter la CAN 2029 » indique-t-il.
Dominique Nana a en outre relevé que les travaux de mise à niveau et de réhabilitation des stades du 04 aout de Ouagadougou et du général Aboubacar Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso, d’un coût d’environ 30 milliards F CFA étaient nécessaires. La réhabilitation du stade du 4 aout devrait être achevée nécessairement avant juin 2021 afin de permettre aux Etalons de livrer leur match entrant dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 22 au Qatar. Pour éviter la décision de faire jouer le match des Etalons hors du Burkina, le Ministre indique qu’il s’emploiera à mobiliser les ressources nécessaires, environ 10 milliards de franc cfa pour remettre le mythique Stade du 4 aout aux normes internationales.

Cheick Traore
Kaceto.net