Neuf ambassadeurs ont présenté jeudi, leurs lettres de créance au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avec pour résidence Ouagadougou pour certains et des capitales de la sous-région ouest africaine pour d’autres.

Il s’agit des ambassadeurs du Brésil, d’Egypte, du Sénégal, de la Suisse, d’Israël, du Libéria, de la République Tchèque, de la Corée du Sud et du Venezuela.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République fédérative du Brésil auprès du Burkina Faso est Ellen Osthoff Ferreira De Barros. Elle va résider à Ouagadougou.

Elle a occupé de hautes fonctions tant au ministère brésilien des Affaires étrangères que dans les représentations diplomatiques de son pays, entre autres à Tokyo, Buenos Aires, La Paz et Basseterre.

La coopération entre le Burkina Faso et le Brésil est vieille de plus de 40 ans notamment dans les domaines de l’agriculture, de la santé et de l’élevage.

Les deux pays ont signé des instruments juridiques pour matérialiser cette coopération notamment au sein des organismes multilatéraux comme l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Le nouvel ambassadeur de la République arabe d’Egypte auprès du Burkina Faso avec résidence à Ouagadougou est Ibrahim Abdelazim El-Khouli.

Le diplomate égyptien a occupé le poste de conseiller au cabinet du ministre des Affaires étrangères de son pays. Il a aussi travaillé dans les ambassades égyptiennes à Libreville, en Iran et à Berlin.

Son arrivée va contribuer au renforcement des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la République arabe d’Egypte, établies depuis 1977.

La coopération entre les deux pays porte essentiellement sur le commerce, l’industrie, l’agriculture, l’énergie, l’éducation, le social et la sécurité.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès du Burkina Faso est Mbaba Coura Ndiaye avec résidence Ouagadougou.

Mbaba Coura Ndiaye était avant sa nomination, ministre-conseiller à l’ambassade du Sénégal en République populaire de Chine. Il a également servi en Gambie et au Gabon.

Les domaines d’intérêt commun aux deux pays sont, entre autres, l’industrie agroalimentaire, l’éducation, la santé, les transports et les télécommunications.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Confédération Suisse auprès du Burkina Faso est Mme Anne Lugon-Moulin.

Economiste de formation, Mme Anne Lugon-Moulin est titulaire d’un master des arts en économie de développement et analyse des politiques.

Elle a codirigé l’Institut de Bâle sur la gouvernance et a été coordinatrice de projets à Transparency international suisse.

Elle a également servi au Rwanda comme chargée de programme au Programme alimentaire mondial (PAM). Elle a pour résidence Abidjan en Côte d’Ivoire.

C’est en 1974 que la Confédération Suisse a ouvert un bureau de coopération à Ouagadougou, principalement axée sur l’éducation de base, la formation professionnelle, le développement rural, la sécurité alimentaire et la décentralisation.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Etat d’Israël auprès du Burkina Faso est Léo Vinovezky.

Il est fort d’une riche expérience diplomatique en tant qu’ambassadeur adjoint en Uruguay, au Brésil, en Ethiopie et au Rwanda.

Il occupe également le poste d’ambassadeur de l’Etat hébreux en Côte D’Ivoire avec résidence à Abidjan.

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre le Burkina et Israël en 1994, les deux pays ont bâti leur coopération dans les domaines de l’économie, de la science et de la culture. Cette coopération est soutenue par la création d’une Commission mixte.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Libéria auprès du Burkina Faso est Mme Willye Mai Tolbert King.

Titulaire d’un Master en Administration des entreprises, Mme Willye Mai Tolbert King a travaillé pendant plusieurs années à la Banque africaine de développement (BAD).

Elle est également représentante de son pays en Côte d’Ivoire, avec sa résidence à Abidjan.

Les relations entre le Libéria et le Burkina Faso se sont renforcées en avril 2008 avec la tenue de la grande Commission mixte de coopération qui a permis de dégager les axes de coopération entre les deux pays.

Les visites du président libérien George Weah à Ouagadougou et burkinabè à Monrovia plusieurs fois ces dernières années, témoignent de l’excellence de ces relations tant au niveau bilatéral que multilatéral dans le cadre notamment de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tchèque accrédité au Burkina Faso est Jan Füry avec pour résidence Accra au Ghana.

Diplomate de carrière, l’ambassadeur tchèque a occupé plusieurs postes de nomination.

Il a été entre autres, consul général de son pays à Hong Kong et respectivement ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire dans les Etats de Malaisie, de la Papouasie Nouvelle Guinée et en République islamique de Pakistan.

La coopération entre le Burkina Faso et la République tchèque est au stade embryonnaire. Un accord de coopération dans le domaine de la mécanisation agricole avec la République tchèque, qui a une expertise en la matière, a été signé.

La République tchèque entend nouer des accords de partenariat avec notre pays dans des domaines comme la réforme de la justice, de la sécurité et de la bonne gouvernance.

Sur le plan économique, la Chambre du commerce tchèque a manifesté son intérêt à nouer des relations de partenariat avec celle du Burkina Faso.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Corée accrédité auprès du Burkina Faso est Lee Sang Ryul, avec pour résidence, Abidjan en Côte d’Ivoire.

Titulaire d’un master en Sciences politiques et diplomatie, Lee Sang Ryul a rejoint le ministère des Affaires étrangères de son pays en 1991.

Le Burkina Faso a établi des relations de coopération avec la République de Corée au lendemain de son accession à l’indépendance.

Ce pays d’Asie de l’Est concentre son aide au développement au Burkina Faso dans les secteurs comme la santé, l’hygiène, le transport, l’énergie, la télécommunication et l’informatique.

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Bolivarienne du Venezuela accrédité auprès du Burkina Faso est Oscar Ernesto Romero Vallenilla avec pour résidence Bamako au Mali.

Les relations entre le Burkina et le Venezuela sont essentiellement fondées sur un Accord tripartite incluant Cuba.

Mais depuis 2013, cette coopération a pris un nouveau tournant, avec la signature d’un Accord-cadre de coopération concernant les domaines de l’énergie, de l’économie, de l’agriculture, de la Science et de la technologie, de l’éducation, des affaires sociales et de la culture.

Le nouvel ambassadeur est avocat de formation et est titulaire d’un master en relations internationales. Il a occupé les fonctions de coordonnateur pour l’Amérique latine et les Caraïbes à la direction des traités internationaux.

Agence d’information du Burkina

Voici par ordre, en images, les nouveaux ambassadeurs accrédités dans notre pays)

Oscar Ernesto Romero Vallenilla (Venezuela) Lee Sang Ryul, (Corrée du Sud) Jean Fury, (République tchèque) Willye Mai Tolbert King, (Liberia) Léo Vinovezky, (Israël) Mbaba Coura Ndiaye, (Sénégal) Ibrahim Abdelazim El-Khouli, (Egypte) Ellen Osthoff Ferreira De Barros, (Brésil)