Société

Seytenga (Sahel) : 14 personnes tuées sur un site aurifère par des individus armés

  • 2022-03-12
  • (03)

Des Hommes armés non identifiés (HANI) ont perpétré, hier jeudi dans l’après-midi, une attaque sur un site aurifère dans la commune de Seytenga, région du Sahel, faisant 14 morts, a appris l’AIB de source concordantes. L’attaque a été perpétrée plus exactement sur le site artisanal d’orpaillage de Sago, dans le village de Tondobi, situé à environ cinq (...)

Lire la suite

Justice : la police aux trousses de Safiatou Lopez ?

  • 2022-03-12
  • (03)

En milieu de semaine, des rumeurs ont fait état de l’arrestation par la police nationale de la présidente du Cadre de concertation nationale des organisations de la société civile (CCNOSC), Safiatou Lopez, qui est sous le coup d’une condamnation à la prison ferme. Il n’en est rien. Du moins pour l’instant. Car, de bonnes sources, la police serait à (...)

Lire la suite

Sécurité : 160 000 personnes déplacées internes en un mois !

  • 2022-03-11
  • (03)

L’alerte est donnée par quatre Organisations non gouvernementales investies dans la prise en charge des personnes déplacées internes (PDI) dont le nombre de cesse de croître. Dans un communiqué publié hier 10 mars, le Conseil norvégien pour les réfugiés, Action contre la Faim, Médecins du Monde France et Oxfam indiquent que pour le seul mois de janvier (...)

Lire la suite

ASCE/CL : Philippe Néri Kouthon Nion prend les commandes

  • 2022-03-11
  • (03)

Nommé le 13 janvier 2022, le nouveau contrôleur général de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/CL) Philippe Néri Kouthon Nion a été installé dans ses fonctions hier en prêtant serment devant le conseil constitutionnel. Il remplace Marius Ibriga en poste depuis 2014. La main droite levée, il a récité la formule (...)

Lire la suite

Burkina/Titao : Menacées, les populations des villages de Rambo et environnants désertent la localité

  • 2022-03-09
  • (03)

Suite à l’ultimatum de 72 heures donné dimanche par des hommes armés non étatiques, les populations des villages de Rambo dans la province du Lorum ont plié bagages dans la journée d’hier lundi. Beaucoup d’entre eux ont convergé vers Ouahigouya et Namissigma. Rambo est un carrefour stratégique d’où convergent les populations de la commune de (...)

Lire la suite

Société : "Les vrais problèmes" selon Sayouba Traoré

  • 2022-03-03
  • (03)

Insécurité, personnes déplacées internes, flambée des prix des céréales, etc., Sayouba Traoré interpelle une fois de plus sur les vrais problèmes que rencontrent les Burkinabè surtout dans l’arrière-pays ! Je ne crois pas inutile de rappeler ici les vrais problèmes des populations. Ce n’est pas superflu non plus. Je précise que je n’invente rien. Je dis (...)

Lire la suite

Marche citoyenne pour demander la rupture du contrat avec Bolloré : la mairie donne son accord

  • 2022-03-02
  • (03)

A l’appel du Consortium Burkina 2050, une marche citoyenne est prévue demain matin dans les rues de la capitale burkinabè pour demander aux autorités la rupture de la convention de concession révisée portant sur la gestion du chemin de fer Kaya Abidjan par SITARAIL, filiale du groupe français Bolloré. La manifestation qui partira dès 8 heures de la (...)

Lire la suite

Burkina : L’espoir renaît lentement à Titao

  • 2022-03-02
  • (03)

L’espoir renait depuis une semaine dans la ville de Titao (province du Lorum) qui a connu une récurrence des attaques terroristes entre décembre 2021 et février 2022. « Actuellement nous avons des vivres. Les boutiques ont commencé à ouvrir. Et les prix ont baissé » a confié mercredi un habitant à l’AIB. Depuis le ravitaillement de la ville par un (...)

Lire la suite

Lutte contre les mutilations génitales féminines : des leaders communautaires du Centre-Sud et Centre-Est sensibilisés au danger de la pratique

  • 2022-03-02
  • (03)

Des leaders communautaires des régions du Centre-Sud et du Centre-Est ont été outillés le jeudi 24 février 2022, à Manga, aux dangers liés aux pratiques des mutilations génitales féminines et le mariage d’enfants. La formation est initiée par Amnesty international Burkina Faso avec le soutien de la Fondation For a just Society international. Les (...)

Lire la suite