Environnement : les 19 et 20 décembre 2017, la 6ème édition des Journées à Faible Emission de Carbone (JFEC) !

Le Burkina Faso commémore les 19 et 20 décembre 2017, la 6ème édition des Journées à Faible Emission de Carbone (JFEC). Une occasion pour les autorités en charge de l’environnement d’attirer l’attention des populations en particulier celles des grandes agglomérations sur la pollution de l’air, source de plusieurs maladies respiratoires. En effet, la (...)


Burkina : interdiction des pétards durant les fêtes de fin d’année

Le ministère burkinabè en charge du Commerce a rappelé vendredi dans un communiqué que l’importation et la vente des pétards est interdite à l’orée des fêtes de fin d’année. Dans son communiqué le ministère du Commerce rappelle que la production et la détention de ces jouets explosifs sont formellement interdites sur toute l’étendue du territoire (...)


Burkina : les travailleurs de l’Action sociale en grève à partir du 19 décembre

Le Syndicat des travailleurs de l’Action sociale (SYNTAS) a annoncé jeudi, une grève de 96 heures à compter du 19 décembre 2017, pour exiger du gouvernement la satisfaction de leur plateforme revendicative. « Nos deux structures (SYNTAS et CGT-B) appellent les travailleuses et travailleurs du ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de (...)


Gaoua/Santé : "faire des rapports sexuels non protégés augmente les chances de trouver de l’or" (orpailleurs)

Avec un taux élevé de 2,2% contre une moyenne nationale de 0,89%, la région du Sud-Ouest est la plus touchée par le VIH-SIDA. Une superstition expliquerait cette « contre-performance » Toujours dans le cadre de la caravane de sensibilisation du 11 décembre contre les maladies sexuellement transmissibles, débutée le 07 décembre dans la province du (...)


Santé : séquence d’une nuit de garde à l’hôpital du district de Bogodogo

Ouvert depuis plus d’un an, l’hôpital du district de Bogodogo se veut à terme un centre universitaire complet à l’image de l’hôpital national Yalgado Ouédraogo. En attendant l’inauguration officielle qui pourrait avoir lieu avant la fin de ce mois, tout le personnel est mobilisé pour apporter des soins aux patients qui s’y rendent. Kaceto.net a fait un (...)


Le MBDHP-France à François Compaoré : « Bori ba na = la fuite est terminée !"

Déclaration de la section France du MBDHP à l’occasion du 19è anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et ses compagnons En cette journée historique du 13 décembre 2017, la Section de France du MBDHP rend un vibrant hommage et s’incline devant la mémoire de la mère du célèbre Journaliste Norbert ZONGO, Feue Augustine ZONGO. Jusqu’ au dernier (...)


Justice/demande d’extradition de François Compaoré : l’audience fixée au 7 mars !

La Chambre du contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Paris a tenu, ce jour 13 décembre 2017 à 14 heures 30 précises, l’audience de notification à monsieur Paul François COMPAORE de la demande d’extradition du Burkina Faso. La Cour a d’abord statué sur la demande faite par le Burkina Faso pour intervenir à l’audience par le biais de maître Yves (...)


Affaire Norbert Zongo : les festivaliers lancent un appel à Sapouy contre l’impunité

Pour commémorer le 19è anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, le MBDHP sonne la mobilisation « 13 décembre 1998 - 13 décembre 2017, cela fera 19 ans que Norbert ZONGO et ses trois compagnons, son frère Ernest Yembi ZONGO, son ami Blaise ILBOUDO et son chauffeur Abdoulaye NIKIEMA dit Ablassé ont été lâchement assassinés puis (...)


19è anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO : Message du ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement.

13 décembre 2017, voilà 19 ans que le journaliste émérite Norbert ZONGO, directeur de publication du journal L’INDEPENDANT et ses compagnons ont été lâchement assassinés à Sapouy. Cet acte ignoble a plongé la famille de la presse dans le désarroi et la tristesse, portant ainsi un coup dur à la liberté de la presse, baromètre de la marche de notre pays (...)


Diébougou, deuxième étape de la caravane contre les MST

Dans le cadre de la sensibilisation sur la santé sexuelle et reproductive, les caravaniers de l’indépendance ont mené un plaidoyer dans la ville de Diébougou le 8 décembre dernier en présence du haut-commissaire de la province, du maire de la ville de Diébougou ainsi que les deux parrains de ladite cérémonie, Alassane Siénou, vice-président de la (...)