« Au temps où les Arabes dansaient », un film contre l’obscurantisme et le fanatisme religieux !

2019-03-18

Tonnerre d’applaudissements dans la salle Nerwaya le 28 février dernier à la fin de la projection de « Au temps où les Arabes dansaient », un documentaire long métrage du Marocain Jawad Rhalib, lauréat de l’Etalon d’argent dans sa catégorie au Fespaco2019 dont les rideaux sont tombés le 2 mars. Quatre-vingt-quatre minutes (84) d’images d’archives de (...)


Bernard Dadié : « Je vous remercie mon Dieu de m’avoir créé Noir »

2019-03-18

Alors que sa constitution frèle et son regard déterminé semblaient éternels, Bernard Dadié, le père de la littérature ivoirienne, a rendu l’âme. Avec sa mort, c’est une page de poésie africaine engagée qui brule. Le prolifique auteur a en effet consacré sa vie et son œuvre à une perpétuelle lutte pour libérer l’Afrique, coloniale d’abord, puis acculturée (...)


Maï Lingani, nouvelle présidente de l’association des musiciennes du Burkina

2019-03-16

La chanteuse Maï Lingani vient d’être portée à la tête de l’Association burkinabè des femmes artistes musiciennes (ABFAM), a appris l’AIB samedi, de source proche du milieu du show-biz à Ouagadougou. Selon cette source, le nouveau bureau de l’ABFAM composé de six membres dont le mandat est de trois ans, a été dévoilé aux journalistes, hier vendredi à (...)


Politique : "L’UPC dénonce une récupération éhontée du FESPACO par le MPP

2019-03-05

Pour le parti du Lion, le Mouvement du peuple pour le progrès a instrumentalisé la 26ème édition du FESPACO qui a refermé ses portes le 2 mars dernier. Inacceptable. Du 23 février au 02 mars 2019 se tenait la 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Cette édition marquait en même temps le 50è (...)


Statue Sankara : Luc Damiba demande pardon aux Burkinabè

2019-03-04

Le Comité mémorial Thomas Sankara (CMTS) a présenté lundi, ses excuses à la nation Burkinabè, sur les insuffisances constatées sur la statue du Père de la révolution Thomos Sankara. « A l’endroit de tous ceux qui sont choqués par le manque de ressemblance de la statue avec les traits physiques du président Sankara, nous demandons pardon. Nous (...)


L’OIF soutient les filières du 7è art africain

2019-03-04

La 26ème édition du Fespaco qui a refermé ses portes samedi 2 mars a servi de tribune pour beaucoup d’organisations de faire connaitre leurs actvités. L’Organisation internationale de la Francophonie(OIF) en fait partie Selon la directrice de "la langue française, culture et diversités" de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), (...)


Polémique sur la statue de Sankara : « C’est l’inculture artistique qui provoque tout ce bruit » (Jean-Luc Bambara)

2019-03-04

Inacceptable, la honte, du sabotage, scandaleux, carton rouge, une atteinte à la mémoire de notre héro Thomas Sankara, etc., les mots sont durs à l’encontre de l’artiste sculpteur Jean-Luc Bambara, auteur de la statue de Thomas Sankara et 12 bustes représentant ses 12 compagnons assassinés le 15 octobre 1987, tous dévoilés le 3 février en présence du (...)


FESPACO 2019 : "The mercy of the jungle" du Rwandais Joel Karekezi remporte l’Etalon d’Or de Yennenga

2019-03-02

Rideau sur la 26è édition du Fespaco avec la proclamation de l’Etalon d’Or de Yennenga remporté par le Rwandais Joel Karakezi pour son film "The mercy of the jungle", un long métrage de 90 mn qui montre l’absurdité de la guerre. Bravo au Rwanda, pays invité d’honneur de cette édition qui repart avec le trophée le plus convoité ! Voici le palmarès (...)


FESPACO 2O19 : Le prix spécial Thomas Sankara sera décerné vendredi

2019-02-28

Le prix spécial Thomas Sankara (3 millions) récompensant au Fespaco 2019, le court métrage, sera remis le vendredi 1er mars, ont annoncé mercredi les organisateurs. Selon la présidente du comité d’organisation de la cérémonie de remise du prix Thomas Sankara, Koro DK, la soirée du vendredi 1er mars 2019 est prévue pour rendre hommage au père de la (...)


FESPACO 2019 : les anciens honorés !

2019-02-28

Il y a cinquante ans débutait une aventure cinématographique qui est devenue aujourd’hui l’événement africain le plus prestigieux consacré au 7è art. Depuis 1969, des hommes et des femmes ont défriché et labouré pour que le cinéma burkinabè et africain existe et soit crédible. Il était temps de leur rendre hommage. Les invités arrivent par groupes ou (...)