Vous êtes ici : Accueil » Actulités » Politique » Vœux du corps diplomatique au Président du Faso : "Partenaires au (...)

Vœux du corps diplomatique au Président du Faso : "Partenaires au développement, y compris les Organisations internationales, prêts à accompagner le Burkina"

D 7 janvier 2017     H 10:14     C 0 messages         Partager


Les chefs de Missions diplomatiques et consulaires et les représentants des Organisations internationales et interafricaines ont présenté leurs vœux de nouvel an au Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, dans la matinée du vendredi 06 janvier 2017.
Quatre allocutions ont marqué cette cérémonie. Dans son intervention, la représentante des Organisations internationales, Madame Metsi MAKHETHA, Coordonnatrice résidente du Système des Nations unies a souligné que cette présentation de vœux, intervient à une période où le monde et l’Afrique de l’Ouest, notamment le Burkina Faso, sont victimes de la montée du terrorisme. « Nous voudrions encore une fois exprimer notre solidarité avec le peuple burkinabè et saluer vos efforts et votre engagement pour la restauration de la paix et de la sécurité au niveau mondial et surtout dans votre pays », a-t-elle adressé au chef de l’Etat.
Malgré ces défis sécuritaires, Madame MAKHETHA a reconnu qu’ « au bénéfice des jalons posés et des acquis de l’année 2016, l’on peut affirmer que le Burkina Faso présente les signes d’un espoir certain ». Elle a assuré au Président Roch Marc Christian KABORE, l’engagement et la disponibilité de l’ensemble des partenaires au développement, y compris les Organisations internationales, à accompagner la dynamique socio économique amorcée par le Burkina Faso.
A sa suite, le représentant des Organisations interafricaines, Docteur Ahmed ELMEKASS, Coordonnateur de l’Union Africaine/SAFGRAD a, après ses vœux de nouvel an, « exprimé sa gratitude au gouvernement pour les efforts consentis, dans la conduite du processus de développement socio économique du pays, ainsi que dans l’appui à l’intégration de notre continent ».
Dans son discours, le doyen des chefs de Missions diplomatiques et consulaires, Monsieur Farhat BOUAZZA, Ambassadeur du Royaume du Maroc, a rappelé le caractère singulier de cette cérémonie de présentation de vœux qui « réunit en un seul lieu l’ensemble du corps diplomatique et le Président du Faso ».
Il a rappelé la « bonne collaboration » diplomatique du Burkina Faso avec les autres pays et exprimé toute sa confiance aux acteurs de la diplomatie burkinabè.
Revenant sur les événements malheureux qu’a vécus le Burkina Faso, le diplomate marocain a condamné ces « actes abjectes ». « Tout en exprimant notre compassion et notre solidarité au gouvernement et au peuple burkinabè nous tenons à leur rassurer du plein soutien de nos pays respectifs », a-t-il martelé.
En guise de réponse, le Président du Faso a dit être « particulièrement sensible aux vœux bien chaleureux »formulés à son endroit et à celui du peuple burkinabè. « L’amitié et le soutien des peuples frères et amis, que vous représentez si dignement, sont pour nous très précieux. Ils ont été une source de réconfort pour nous en 2016, une année qui fut particulièrement éprouvante pour notre pays », a déclaré le Président du Faso.
Faisant le bilan de l’année 2016, le Président Roch Marc Christian KABORE a indiqué qu’en début d’année 2016, quelques jours seulement après la nomination du gouvernement le Burkina Faso a été frappé par une attaque terroriste. Ainsi,« les questions sécuritaires se sont invitées et imposées à notre agenda », a-t-il relevé.
« Les attaques terroristes dans notre pays ont cependant révélé le courage, la résilience du peuple burkinabè, qui a su montrer à la face de tous que, jamais, il ne pliera l’échine, ni face à ces actes ignobles, ni devant leurs auteurs », a dit le chef de l’Etat. Aussi, le Président KABORE a-t-il noté « l’impérieuse et urgente nécessité d’un partenariat sous régional, régional et international plus accru, plus effectif, pour éradiquer le fléau du terrorisme et créer les conditions de la stabilité et du développement durable » dans les différents pays.
Dans la vision d’une lutte concertée contre le terrorisme, le chef de l’Etat a lancé un appel aux pays amis et à l’ensemble de la communauté internationale pour un appui aux actions du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme.
En outre, rappelant la crise économique internationale, le Président KABORE a souhaité que le continent africain, qui en subit les conséquences soit maintenu au cœur de l’agenda de développement de la communauté internationale.
Faisant référence aux acquis en matière de démocratie au Burkina Faso, le Président du Faso a souligné la réforme et la garantie de l’indépendance de la Justice, la mise en place du Haut Conseil de la Réconciliation et de l’Unité nationale (HCRUN), celle de la Commission constitutionnelle et de l’amélioration de la gouvernance politique, économique et sociale.
La cérémonie a pris fin par la poignée de mains du Président du Faso avec chacun des représentants du corps diplomatique, des Organisations internationales et interafricaines.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

PRESSE EN LIGNE

- Lefaso.net - Burkina24.com - A.I.B - SIG - aOuaga.com - Burkina Online


PRESSE ECRITE

- Le Pays - Sidwaya - Bendré - Journal du Jeudi - L’Evènement - L’Indépendant - L’Observateur - L’Opinion - Mutations - Labor - Le Reporter - Le Quotidien


RADIOS ET TELE

- TNB - Omega FM - Ouaga FM - BF1 - Radio nationale - Radio Salankoloto - Savane FM - Groupe Horizon FM - Radio Pulsar