Terrorisme et radicalisation religieuse : deux dangers distincts mais concomitants.

2019-04-10

Le business de la religion et du désespoir bat son plein dans notre pays : grossiers témoignages de personnes sur des faits "miraculeux" dont elles auraient bénéficié, maladies incurables "miraculeusement guéries" couples infertiles devenus d’heureux parents grâce aux prêches du Pasteur ou de l’Imam, etc., le malheur des uns faits assurément le bonheur (...)


Faut-il tolérer les factions dans la république ?

2019-04-09

Si la république repose que l’unicité du peuple souverain, si elle dépasse des positions partisanes, les intérêts de classes pour défendre l’intérêt général, comment peut-elle en même temps favoriser l’expression des libertés publiques nécessaires à la démocratie. Tentative de réponse avec le chroniquer de Kaceto.net La république contemporaine, nonobstant (...)


« Faire la paix au Mali : les limites de l’acharnement contre-terroriste »

2019-03-28

« Le Monde Afrique » a décidé de publier l’un des articles de la revue « Afrique contemporaine » consacrée au Mali qui ne verra pas le jour. La publication du dossier a été suspendue par l’AFD, son organisme de tutelle. Sur les conflits maliens et l’intervention militaire française démarrée en 2013, la revue Afrique contemporaine a voulu décentrer le (...)


Entre faux djihadistes et faux chasseurs traditionnels, les civils piégés dans le centre du Mali

2019-03-27

Le 23 mars 2019, le massacre de 160 personnes-nouveau bilan- essentiellement des Peuls dans le centre du Mali par de présumés dozos suscite l’indignation et la réprobation générale. L’horreur s’est produit dans un pays en proie à des violences commises par des groupes armés depuis des années, signe de l’impuissance de l’Etat central à garantir la (...)


Affrontements communautaires : que fait la France au Sahel ?

2019-03-26

Formuler ainsi la problématique, c’est prendre le risque de tomber dans le travers de la victimisation et de la recherche de boucs émissaires… Mais le fait est que les états du Sahel sont des états faillis. Il faut donc bien tenir compte de l’influence extérieure, voire de la tutelle extérieure. La crise sécuritaire est en train de se transformer (...)


La république peut-elle s’enraciner en Afrique ?

2019-03-25

La question ainsi posée renvoie à toutes nos réflexions antérieures sur le processus d’appropriation du pouvoir politique par les peuples d’Afrique, à la suite de l’acquisition de leur souveraineté vis-à-vis des puissances coloniales. À moult étapes de ces réflexions, nous avons souligné que l’État républicain a été, pour l’Afrique, non un produit (...)


L’Algérie, c’est aussi notre affaire !

2019-03-19

La volonté du président Abdel Aziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat a provoqué des manifestations monstres qui l’ont contraint à renoncer à son projet, sans pour autant exprimé clairement son intention de se retirer. Pour le chroniqueur de Kaceto.net, ce qui se passe dans ce pays doit nous interpeller car notre sécurité en dépend ! Ce qui (...)


Pour vaincre le terrorisme, "la défense de l’avant !"

2019-03-18

Le 16 janvier 2016, la capitale burkinabè était frappée par un attentat terroriste, un événement qui hélas, allait inaugurer une série d’attaques dans plusieurs localités de notre pays, faisant près de 500 morts. Nord, Sahel, Est, Mouhoun, aucune zone n’échappe à la furie des extrémistes violents qui endeuillent les familles burkinabè. En plus des (...)


La république suppose des républicains convaincus !

2019-02-25

À la suite de notre regard sur les rapports entre la république et les forces religieuses et coutumières africaines, nous analysons ici le mental des acteurs qui ont la charge de bâtir et d’animer les institutions républicaines sur le continent. Une vision d’ensemble des entraves à l’épanouissement de la forme républicaine du pouvoir en Afrique, (...)


Thiéba/Dabiré : l’expert économiste versus le politique !

2019-02-22

Comme le veut la Constitution burkinabè en son article 60, le 18 février 2019, le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, nommé le 21 janvier 2019 a prononcé son Discours de politique général devant l’Assemblée Nationale, engageant ainsi sa responsabilité et celle de son gouvernement sur la politique qu’il entend mener. Le 5 février 2016, son (...)