En Afrique francophone subsaharienne, depuis quelques jours, de nombreux internautes se plaignent sur les réseaux sociaux du cryptage des chaînes africaines sur le décodeur de Canal + au moment de la diffusion des matchs de la Coupe d’Afrique des nations. Pourtant, les chaînes nationales, membre de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR), disposent pourtant des matchs.

Il faut rappeler que l’UAR a obtenu les droits « en clair » de la compétition. Ainsi, toutes les chaînes nationales membres de l’organisation, diffusent les matchs. Seulement, pour les suivre, il faut se rabattre sur la plateforme TNT des pays ou sur les antennes analogiques.

La plateforme TNT de tous les pays africains n’étant pas achevée, la solution naturelle aurait dû se trouver du côté des antennes analogiques. Seulement, avec la croissance des offres de télévision par satellite, les installations analogiques ont été fortement délaissées par les populations africaines.

Canal + a, de son côté, obtenu les droits payants de la compétition dans la région. Ce qui signifie que sur son décodeur, qui est une plateforme payante puisqu’il faut un abonnement, l’opérateur est dans son bon droit et peut choisir de couper les chaînes diffusant la compétition.

Pour pouvoir regarder les matchs de la CAN, il suffit donc de se procurer une installation analogique, en attendant les prochaines éditions où la TNT sera disponible. Une information que les autorités des pays membres de l’UAR auraient due expliquer plus amplement aux populations qui ne font pas toujours la différence entre la diffusion en clair et la télévision payante.

ECOFIN

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.