Pour beaucoup de parents d’élèves, il n’est pas toujours aisé de doter ses enfants de kits scolaires à l’orée de la rentrée scolaire. Fort heureusement, des œuvres de bienfaisance permettent parfois de sauver l’honneur !

Finies les vacances ! Après trois mois de repos, élèves, enseignants et personnels de l’éducation reprennent le chemin de l’école. C’est reparti pour un tour ! Si des élèves sont contents de retrouver leurs amis, l’ambiance dans beaucoup de familles n’est pas toujours au rendez-vous à l’orée de la rentrée, en raison du manque de moyens pour doter les enfants du nécessaire pédagogique. Fort heureusement, des associations et des personnes de bonne volonté volent au secours des familles modestes afin qu’elles puissent acheter de quoi remplir le cartable des enfants.
C’est dans l’intention de prêter main forte aux parents que Salifou Nikiema, élu consulaire de la Chambre de commerce et secrétaire chargé du secteur informel au niveau du Patronat, en collaboration avec les associations des marchés et Yaars et du grand marché ont fait un don de fournitures scolaire aux parents d’élèves du grand marché de Ouagadougou, d’un coût d’un peu plus d’1 million de F CFA.

"Nous n’avons pas eu la chance d’aller à l’école, mais de nos jours, nous voyons que l’école est très importante pour le développement du Burkina Faso, et c’est pourquoi nous avons souhaité venir en aide à nos mamans et papas du grand marché pour les soulager des charges de l’achat des fournitures afin qu’ils puissent inscrire leurs enfants à l’école" a-t-il confié.
Pour Sanfo Alidou, un des bénéficiaires, cet acte arrive au bon moment pour aider les parents à la veille de la rentrée d’autant qu’avec l’insécurité qui frappe le Burkina, le commerce est au ralenti. Tout en demandant à Dieu de bénir les donateurs, il souhaite que leur exemple inspire d’autres bonnes volontés afin que tous les enfants du Burkina aient le minimum pour s’instruire.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.