Au Burkina Faso, l’Etat envisage de réaliser 37 projets d’adduction d’eau potable dans plusieurs régions, a-t-on appris cette semaine, du compte rendu du Conseil des ministres.

Lesdits projets, dont les travaux devraient bientôt être lancés, seront mis en œuvre dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest. Ils devraient coûter plus de 5,8 milliards FCFA soit environ 10 millions $.

Ce projet entre dans le cadre de la première phase du Programme d’approvisionnement en eau et assainissement (PAEA) lancé en mai dernier par les autorités burkinabè. Prévu à un coût estimé à environ 305 millions $, il est soutenu par la Banque mondiale et vise à fournir de l’eau potable et des installations pour l’assainissement des eaux usées à 630 000 personnes vivant en milieu urbain et 530 000 en milieu rural, soit 1,16 million de personnes.

Agence Ecofin

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.