Un policier, de garde à la caisse populaire de Manni, dans la province de la Gnagna, région de l’Est, a été abattu à bout portant, samedi dans la soirée, par deux individus sur une moto de petite cylindrée, a-t-on appris de sources locales.

A en croire les mêmes sources, l’infortuné ayant suspecté les deux hommes qui s’étaient garés aux abords de la voie, non loin de la caisse, est allé vers eux pour en savoir davantage.

Sans même pouvoir placer un mot, le flic aurait été accueilli par des coups de feu. Grièvement touché, il aurait été transporté à l’hôpital avant de succomber, malheureusement, à ses blessures.

Les informateurs de l’AIB ont indiqué qu’après leur forfait, ses bourreaux se sont fondus dans la population.

Et de supposer qu’au regard du mode opératoire, tout porte à croire qu’il s’agit d’un règlement de compte.

Agence d’information du Burkina

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.