C’est un tronçon d’une cinquantaine de kilomètres qui traumatise les usagers de la route nationale N°4, Ouagadougou-Fada tant il est dans un été de dégradation très avancé. En véhicule, il faut au moins 1h45 mn pour parcourir cette portion qui commence dès la sortie de Gounghin jusqu’à Fada Ngourma, chef-lieu de la région de l’Est.
La presse comme les internautes en ont largement fait écho de cette "honte" nationale qui n’a que trop duré, mais qui devrait bientôt être un mauvais souvenir.
Demain, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré se rend à Fada demain 19 septembre pour lancer officiellement les travaux de réhabilitation et de renforcement de la route Gounghin- Fada-Pièga-frontière du Niger, longue 2018 km.
Une bonne nouvelle pour les ressortissants de la région, mais aussi tous ceux qui empruntent cet axe pour se rendre au Niger ou au Bénin.
Il faut espérer que l’entreprise adjudicataire du marché soit à la hauteur des espérances et que l’Etat veille à ce que l’ouvrage qui sera livrée respecte les standards en termes de qualité.