Le 3 décembre, le Comité international Joseph Ki-Zerbo pour l’Afrique et sa Diaspora (CIJKAD) et le Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples/Section France organisent à l’ambassade du Burkina en France,un hommage au professeur Joseph KiZerbo. Inteervenants :

Professeur Molefe Kete ASANTE, Temple University USA
Témoignage personnel et vibrant d’un compagnon de lutte, fils de la diaspora attaché à ses origines yorouba...

J.-F PETIT, Maître de conférences à l’Institut catholique de Paris
Les cultures comme levier du développement : Le point de vue de Joseph Ki-Zerbo
Toute sa vie, Joseph Ki Zerbo a réfléchi aux conditions d’une insertion raisonnée dans l’histoire. A cet égard, les cultures prennent une importance significative. De leur mobilisation dépendent les conditions d’un développement respectueux des populations. Joseph Ki-Zerbo aura spécifiquement valorisé ici le rôle des jeunes et des femmes. Mais il aura aussi particulièrement mis en relief le rôle dévolu aux forces culturelles et religieuses. Nous chercherons à comprendre pourquoi.
Sans être pour l’heure reconnu comme un théoricien de l’interculturalité, l’historien burkinabè est sans conteste l’un des pionniers les plus créatifs de sa génération. Son œuvre, sous cet angle, reste encore largement à découvrir et à mettre en travail.
Jean François PETIT
Co-directeur du Réseau philosophique de l’interculturel (REPHI)
Faculté de philosophie
Institut Catholique de Paris

Yash TANDON, économiste (Ouaganda)
Le Professeur Yash Tandon reviendra sur son compagnonnage avec Joseph Ki-Zerbo notamment au sein de l’International South Group Network, une coalition crée en Afrique du Sud après la libération de Nelson Mandela, dont l’historien et militant burkinabè fut président et où il défendit sa vision du développement endogène.
Il évoquera les enjeux et défis des luttes actuelles pour une Afrique unie et prospère.

Contact organisation : 06 60 14 00 22 ou 06 26 75 26 09

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.