Chères sœurs, chers frères
Chers compatriotes,

L’année 2016 aura été une des années les plus difficiles qu’a connues notre pays, le Burkina Faso. En effet, au plan social nous avons assisté à une vague de revendications légitimes visant à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs et des populations. Cette grogne sociale a surtout été alimentée par moult promesses électoralistes et populistes des dirigeants actuels qui ont fait miroiter des lendemains meilleurs aux Burkinabé dont les espoirs ont été très vite déçus. Nous en voulons pour preuve l’effondrement du pouvoir d’achat des Burkinabè confrontés à une précarité sans cesse grandissante et à l’absence de réponses conséquentes apportées aux problématiques de l’emploi des jeunes, de l’autonomisation des femmes, de la santé, de l’énergie, de l’eau, de l’éducation et de la justice.
Cette grogne a touché les magistrats, les agents de la Centrale d’Achat des Médicaments Génériques (CAMEG), la garde de sécurité pénitentiaire, les greffiers, les travailleurs de l’éducation de base, les travailleurs de la santé humaine et animale, les impôts et le trésor pour ne citer que ces secteurs.
Au plan sécuritaire, plusieurs attaques terroristes ont endeuillé notre pays. Nous avons fraîchement en mémoire les attentats perpétrés contre le Splendid Hôtel, le restaurant Cappuccino, les communes de Tin-Akoff, Markoye, de Déou, d’Intangom, de Koutougou, de Tambao, d’Oursi, de Samorogouan et de Nassoumbou, qui ont mis à mal notre système de défense et de sécurité. Bien que la question de sécurité soit l’affaire de tous, cette situation révèle l’incapacité du gouvernement à assurer la protection des personnes et de leurs biens.
Pour sa part, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération-Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) exhorte vivement les autorités en place à mettre à la disposition du nouveau chef d’état-major général des armées et des troupes tous les moyens nécessaires pour mener à bien leurs missions. Elle réitère ses vœux de prompt rétablissement aux blessés, ses sincères condoléances, sa compassion et toute sa solidarité aux familles des victimes.

Chers compatriotes,

En ce début d’année 2017 l ’Alliance pour la Démocratie et la Fédération-Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) souhaite à tous les Burkinabè, à tous ceux qui vivent au Burkina Faso, à toute la diaspora et aux amis du Burkina Faso une année de santé, de paix, de longévité, de succès, de prospérité, et de bonheur. Elle nourrit l’espoir que le "vouloir vivre ensemble " des Burkinabè dans la paix et la cohésion devienne une réalité ainsi que la réconciliation de toutes les filles et de tous les fils du Burkina que nous appelons de tous nos vœux.
Tout comme les pères des indépendances, nous avons tous, à quelque niveau que ce soit, le devoir d’offrir aux générations futures un Burkina Faso meilleur et pour cela nous nous devons dans nos actes et comportements quotidiens de faire preuve de retenue, d’humilité, de tolérance, de dialogue et de responsabilité.
Aux militantes et militants de l’ADF-RDA, je formule le vœu que cette année nouvelle soit pour nous celle d’une plus forte mobilisation autour des idéaux de paix, de liberté et de justice incarnés par notre parti politique. Chacun de nous devra contribuer activement au triomphe de la démocratie, de la stabilité dans notre pays sans renier évidemment nos valeurs et nos convictions. Nous devrons être pour cela exemplaires, solidaires et totalement déterminés pour bâtir un Burkina Faso à la hauteur de nos aspirations collectives.
Puisse Dieu nous accorder la force, la sagesse et la longévité nécessaires dans notre combat pour l’épanouissement socioéconomique et politique du Burkina Faso.
Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso

ADF-RDA : Paix – Liberté – Justice

Me Gilbert G. Noël OUEDRAOGO
Président de l’ADF-RDA
Commandeur de l’Ordre national

Me Gilbert G. Noël OUEDRAOGO
Président de l’ADF-RDA
Commandeur de l’Ordre national

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.