Cinq chefs d’Etat et un ministre de l’Enseignement supérieur, réunis à Ouagadougou à l’occasion de la célébration du 50è anniversaire du CAMES ont signé une déclaration dans laquelle ils se sont engagés à soutenir l’enseignement supérieur africain et à accorder une place au numérique comme outil de transformation des pratiques pédagogiques

Nous, Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres du CAMES, présents à la cérémonie officielle de clôture du 50è anniversaire du CAMES le 1er juin 2018 à Ouagadougou (Burkina Faso) :
1. Réaffirmons notre engagement à soutenir notre organisation commune, le CAMES, instrument de solidarité, de coordination et d’harmonisation de nos politiques d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation ;
2. Félicitons le CAMES pour le travail remarquable opéré dans la construction d’un espace d’enseignement et de recherche compétitif et performant ;
3. Instituons une rencontre périodique des Chefs d’Etat et de Gouvernement tous les trois (3) ans pour raffermir les liens entre États membres en rapport avec les problématiques d’enseignement, de recherche et d’innovation ;
4. Soutenons le CAMES à travers son appartenance aux institutions d’enseignement et de recherche aussi bien au niveau de l’Union Africaine qu’à l’échelle internationale ;
5. Engageons nos Etats à renforcer l’autonomie financière du CAMES par l’acquittement régulier des cotisations et un plaidoyer pour l’apurement des arriérés ;
6. Réaffirmons notre volonté de doter nos pays d’un enseignement supérieur et d’une recherche, au service du développement, à la hauteur de nos ambitions à travers un investissement massif ;
7. Encourageons le CAMES dans son engagement envers les principes relatifs à l’Assurance Qualité dans toutes les pratiques de l’Enseignement supérieur en conformité avec le 4è objectif du développement durable adopté par l’Agenda 2030 des Nations Unies et en conformité avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique (CESA 2016-2025) ;
8. Affirmons notre détermination pour le développement du numérique comme outil de transformation de la société à travers son utilisation intelligente en pédagogie.
Ont signé :
Pour le Burkina Faso, Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso
Pour la République de Guinée Professeur Alpha CONDE, Président de la République de Guinée
Pour la République du Sénégal Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal
Pour la République du Tchad Monsieur Idriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad
Pour la République Togolaise Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise
Pour la République du Cameroun Le Ministre de l’Enseignement Supérieur Monsieur Jacques FAME NDONGO

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.