Pour la troisième année consécutive, le maire de la commune de Ziniaré a donné le coup d’envoi de la coupe de l’élu local. C’était le 14 avril sur le terrain de football du secteur 4 de Ziniaré, en compagnie de la député, Maïmouna Ouédraogo/Sawadogo, des conseillers municipaux, des autorités coutumières et des amoureux du ballon rond

Jour d’ambiance sportive dans l’après-midi du samedi 14 avril sur le terrain de football du secteur N°4 de la commune Ziniaré. Amoureux du ballon rond, autorités coutumières et administratives, élus locaux de la commune, etc., tous étaient là pour le lancement de la troisième édition de la Coupe de l’élu local.
Pour l’édition 2019, trente (30) équipes sont engagées dans le football, discipline phare de la Coupe, sans oublier bien entendu la pétanque, le cyclisme (hommes et femmes), le handisport (homme et femmes), le jeu de scrabbles et la course à pied sur une distance de 10 km (Homme et femme).
« Jeunesse et cohésion sociale pour un développement local soutenu dans la commune de Ziniaré », c’est sous ce thème que se tient la troisième édition de cette compétition multispports dont l’apothéose est attendue le 30 juin avec la finale de football.
Selon le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré le thème retenu pour cette édition vise à « amener la jeunesses à une prise de conscience participative à la construction de la commune, créer un cadre de rencontre et de fraternisation entre les jeunes, créer un climat social paisible pour une cohésion sociale durable,etc. ».


Pour lui, le sport est non seulement un facteur qui rassemble et qui réunit la jeunesse dans les secteurs, les villages et les quartiers, mais est aussi une "activité pédagogique qui permet de véhiculer des valeurs sociales importantes telles que l’esprit d’équipe, la discipline, le respect des autres, et le fair-play"
Au-delà de l’aspect festif de cette Coupe, le maire souhaite qu’à l’issue de ces différentes compétitions, il y ait plus de brassage, gage de solidarité entre les jeunes qui constituent la force, et représentent l’avenir de la commune.
Le match d’ouverture a opposé les équipes de deux villages : Barkouitenga contre Napaamboumbou-Sambin, une rencontre assez physique durant laquelle, les joueurs, sans doute tétanisés par l’enjeu, n’ont pas proposé un spectacle captivant.
A l’issue du temps réglementaire, le score est resté vierge (0-0) et comme il fallait à tout prix un vainqueur, la séance de tirs aux buts s’est imposée. Une épreuve d’adresse et psychologique finalement remportée par Barkouitenga sur le score de 5-4. Napaamboumbou-Sambin quitte ainsi la compétition, le principe étant l’élimination directe. "Il fallait un vainqueur, et il y a eu un vainqueur que nous félicitons, sans oublier le perdant qui n’a pas démérité », a-t-il commenté le maire.
Les compétitions se poursuivent sur les terrains du secteur N°4 et du Lycée Bassy de Ziniaré.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.