Le 26 juin prochain sera célébrée pour la première fois, la Journée mondiale du froid (JMF), une manifestation initiée par des associations et des entreprises œuvrant dans le secteur du froid avec le soutien de l’Institut international du Froid.
Au Burkina, le top départ des manifestations entrant dans le cadre de la JMF a été donné hier matin par un cross populaire à Ouagadougou

Le soleil est presque sorti de son lit et ses rayons commencent à illuminer le ciel. En ce samedi matin, la circulation n’est pas encore dense au centre-ville, notamment au rond-point des Nations unies, un carrefour stratégique de la capitale Ouagalaise.
Sur le côté sud, se constitue peu à peu un attroupement, suscitant la curiosité des passants. En cette période d’agitation sur le front social, des manifestations de revendication ou de protestation sont devenues courantes. Mais ceux qui se sont donné rendez-vous ici n’ont pas de doléances à transmettre au gouvernement. Ils sont là pour participer à un cross populaire initié par de l’Association des professionnels du froid et de la climatisation (APFC) et l’Association des ingénieurs et techniciens frigoristes du Burkina (AITFB) et l’entreprise New Cold Sytem. Une manifestation entrant dans le cadre de la célébration pour la première fois de la Journée mondiale du Froid (JMF) prévue le 26 juin.
Les présidents des deux associations, Elie Ouédraogo et Amidou Kaboré ont sonné la mobilisation de leurs militants et leurs amis pour assurer le succès de la manifestation.
La police nationale est déjà positionnée le long de l’Avenue Kwamé Nkrumah sur laquelle va se dérouler le cross populaire. Peu avant 8 heures, la distribution des tee-shirts est terminée. Le cross peut démarrer sous le flash des photographes et des selfies.

Le coup de sifflet du patron de l’équipe de la police retentit. Dans une ambiance joyeuse, la foule s’élance. On chante et lance des slogans célébrant le froid et la climatisation.
A hauteur du commissariat central de police, la fanfare de la commune rejoint le groupe. L’ambiance monte d’un cran, attirant de plus en plus la curiosité des usagers de la route et des occupants de l’Avenue. L’allure générale permet à tout le monde d’être dans le rythme. Le soleil commence à taper. Les gouttes de sueur perlent les visages.
A la hauteur de l’hôtel Spendid et du café Capuccino, les sportifs du samedi matin marquent un temps d’arrêt pour rendre hommage aux victimes des attentats de janvier 2016 et 2017. Autour de la stèle rappelant les mauvais souvenirs de ces maudites journées, ils observent une minute de silence pour dire non aux barbares et aux nihilistes, mais aussi apporter leur soutien aux Forces de défense et de sécurité qui sont sur le front de la guerre contre les ennemis du peuple burkinabè.
La course reprend après cette pause réparatrice pour se terminer devant le siège de l’entreprise Daikin, spécialisée dans le froid et la climatisation.
Afin d’éviter les courbatures du lendemain, une séance d’aérobic est a été prévue par des encadreurs sportifs.

Les présidents des deux associations se prêtent aux questions des journalistes venus couvrir la manifestation. Ils expliquent que le cross populaire fait partie des activités programmées pour célébrer la Journée mondiale du Froid le 26 juin 2019 et qu’ils sont fiers que le Burkina organise cette Journée. Ils soulignent l’importance qui mérite d’être accordée au secteur du froid dans les politiques de développement.
"Dans la vie quotidienne, nous avons tous besoin de frais, mais peu savent comment on fabrique le frais et mesurent l’importance de faire un usage rationnel de l’énergie dont nous disposons", explique Elie Ouédraogo, président de l’APFC. Et son collègue d’ajouter : "Il y a trop de pertes d’aliments dans notre pays alors qu’il y a des solutions pas très chères pour régler ce problème et c’est ce que nous allons expliquer à l’occasion de la JMF".
Ils remercient les participants au cross et donnent rendez-vous pour la suite des activités programmées pour célébrer la JMF.*

Dominique Koné
Kaceto.net

* Lundi 24 : Conférence de presse sur le "Froid dans le développement socio-économique du Burkina"
Lieu : ABMAQ
Heure : 15 heures

26 juin : cérémonie officielle d’ouverture de la JMF ; Avenue Oumarou Kanazoé ; Expositions-visites stands ; animations.
13h30 : panel sur le Froid au Burkina, salle de réunion de l’ONATEL
17h : Clôture de la première édition de la JMF au Burkina.
20 : Nuit du frigoriste

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.