La Cour des comptes a procédé à l’installation du nouveau cassier général de la Caisse de dépôts et de consignations du Burkina Faso. C’était le 23 août 2019 à Ouagadougou.

Le nouveau caissier de la Caisse de dépôts et de consignations du Burkina s’appelle Remy Léopold Malgoubri, inspecteur du trésor public. Il a prêté serment hier 23 août en récitant la formule consacrée : "Je jure de m’acquitter de mes fonctions de caissier général et de me conformer aux lois et règlements relatif à l’inviolabilité et au bon emploi des fonds, des effets, valeurs et titres de la caisse de dépôts et de consignations du Burkina Faso dont la conservation et la garde me sont confiés".
Le 1er Président de la Cour des comptes, Jean Emile Somda, qui présidait la cérémonie a rappelé que la CDC, qui a été créée en mai 2017 et dotée d’un budget de 20 millioards de F CFA est une nouveauté dans l’environnement institutionnel. "C’est un établissement public à caractère spécial" a t-il déclaré.

Pour lui, le serment qu’à prêté le nouveau caissier a une connotation religieuse ; le caissier général étant un pionnier, doit faire preuve d’intégrité, d’esprit d’indépendance, de force de caractère et de fermeté pour pouvoir donner à cette nouvelle institution de la crédibilité.
L’ancien premier ministre et directeur général de la CDC, Paul Kaba Thiéba a félicité son collaborateur pour sa nomination et a rappelé que cette structure a été créée pour servir l’intérêt général en utilisant l’épargne populaire pour financer les collectivité territoriales, les communes dans les projets d’investissement, les PME qui sont le levier de la croissance, les logements sociaux. "C’est une institution dans laquelle les Burkinabè ont beaucoup d’espoir" a t-il indiqué.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.