Présent à Kumasi dans le cadre des quarante-huit heures(48h)du Burkina Faso au Ghana, le Maire de la ville de Ouagadougou accompagné d’une forte délégation de vingt-trois (23) personnes composée des membres de la délégation du comité de jumelage, des conseillers techniques, des émus locaux et des chargés de mission, a été reçu par le maire de Kumasi OSEI ASSIBEY ANTWI . Objectif, relancer et dynamiser le jumelage entre ces deux (2) mairies qui existe depuis 2003 mais qui était dans une léthargie d’une quinzaine (15) d’année.

Après l’ouverture officielle au centre culturel de Kumasi, les deux maires se sont retrouvés a la Mairie de Kumasi pour identifier les secteurs d’intérêt porteurs qui feront l’objet très prochainement d’une signature de convention. Il a été retenu les volets suivant :
1- la libre circulation des biens et des personnes,
2- la sécurité ,
3- la santé ,
4- l’assainissement ,
5- l’éducation ,
6- l’agriculture urbaine ,
7- le sport et la culture.
En marge des réflexions et des entretiens entrant dans le cadre de la relance du jumelage entre les mairies de Ouagadougou et de Kumasi, le maire Armand Béouindé a échangé avec la diaspora Burkinabé résidant à Kumasi pour s’enquérir de leurs préoccupations.
Des préoccupations liées principalement à la délivrance des documents administratifs, aux tracasseries aux frontières et à la structuration du secteur informel.
Sur le sujet de l’état civil, l’ambassadeur Zagré a réaffirmer son engagement à redoubler d’effort pour une délivrance massive des pièces d’identité.
Sur le volet commerce infra-régional , le représentant du ministère du Commerce présent à la rencontre, a invité les membres de la communauté à se référer au guichet unique du commerce et de l’investissement prévu à juste titre pour la promotion des activités commerciales.


Le sujet relatif au terrorisme qui sévit au pays a été évoqué. Et le maire de dire en réponse que les moyens efficaces de lutte contre ce fléau international sont :
1- la culture du vivre ensemble et le développement socio- économique ,
2- la tolérance religieuse,
3- la promotion de la cohésion sociale au détriment des divisions ethniques, politiques, et religieuses qui constituent un terreau favorable à l’extrémisme violent.
Le maire a par ailleurs fait le point sur l’État de la Nation à cette diaspora Burkinabé.
Il a dit en substance que le pays avance malgré les attaques terroristes. Un nouveau paradigme démocratique et économique est entrain d’être mis en place par le Président du Faso .
Des grands projets sont menés dans le domaine du développement socio- économique, dans les infrastructures , la santé , l’assainissement et bien dans d’autres secteurs majeurs.
Mais en conclusion, dira le maire Armand Béouindé , pour relever tous ces challenges, il faudrait avant tout préserver la cohésion sociale et cultiver la paix et l’amour de la patrie .
La dernière séquence de cette visite de travail et d’amitié à Kumasi a été ponctuée par la visite de la délégation Burkinabé à l’usine de production d’aliments pour bétail.
Une unité qui produit environ quatre mille tonnes pour le gros bétail et la volaille.
Le maire Béouindé a invité son homologue Ghanéen à Ouagadougou afin de suivre les recommandations de Kumasi dans la dynamique du renforcement de cette coopération décentralisée entre la Mairie de Ouagadougou et celle de Kumasi.

Direction de la communication et des relations publiques de la commune de Ouagadougou.

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.