Les promoteurs du Festival de la musique burkinabè (FEMUB) se sont entretenus avec les journalistes jeudi 28 novembre 2019 pour les informer de la tenue prochaine (le 13 décembre 2019) d’un dîner gala dans le but de rendre hommage aux artistes qui ont porté et portent haut la musique burkinabè.

La rencontre avec la presse s’est déroulée dans l’espace Morène, dans le quartier Patte d’Oie où le comité d’organisation du dîner gala du 13 décembre prochain a dévoilé le contenu de ce rendez-vous culturel, une première dans notre pays pour ce qui est de sa finalité : rendre hommage aux artistes disparus et à ceux qui continuent de porter haut la musique burkinabè, avec la présence de talents Fush Alpha, Mr Mélo, Huguo Boss, etc.
Selon Rahouf Ouédraogo, promoteur du dîner gala, il y aura la présence des familles des disparus de la scène musicale, en l’occurrence, Georges Ouédraogo, Jean Claude Bamogo, Djata Ilébou, la famille Bassavé. Les artistes interpréteront en live leurs œuvres et des trophées seront remis à leurs familles en signe de remerciement pour service rendu à la musique burkinabè.
Environ 20 millions de francs CFA ont été déjà mobilisés pour assurer le succès de la manifestation qui se tiendra dans un lieu fermé, mais accessible en déboursant 20 000 F pour une personne et 30 000 F pour les couples.
Selon Christian Armel Tabo, membre du comité d’organisation, le prix des tickets d’entrée a été ainsi fixé pour couvrir les frais d’organisation, parce que "les artistes invités seront pris en charge".
Les promoteurs de l’événement le promettent : ce sera un moment d’instances émotions dans la célébration de ce que le Burkina a produit et continue produire de meilleur en matière musicale.

Frédéric Tianhoun
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.