La conférence internationale sur la mise en œuvre du PNDES a pris fin le mardi 10 juillet 2018 à Ouagadougou. Pendant deux jours, les participants ont pris connaissance du bilan à mi-parcours du PNDES et ont fait des recommandations. Le premier ministre Paul Kaba Thiéba, s’est réjoui des acquis de cette conférence.

Le secteur agro sylvo pastoral était au cœur de la conférence internationale sur la mise en œuvre du Plan National de Développement économique et Social (PNDES), en témoigne le thème « accélérer la transformation agro sylvo pastorale ». A la fin de la conférence, plusieurs recommandations ont porté sur ce secteur. Il s’agit de « la priorisation et l’accompagnement conséquent des filières porteuses dans le secteur agro-sylvo-pastoral sur tous les maillons de la chaîne de valeur ( production, transformation et commercialisation) ; la promotion ou le renforcement de la coopération sud-sud en matière de partage d’expérience et de mutualisation des bonnes pratiques ; l’amélioration de l’accès au financement par le développement et la mise en place d’instruments et d’outils de financement adaptés et accessibles au secteur de la transformation agro-sylvo-pastorale ; l’élaboration d’une stratégie de transformation des produits agricoles qui intègre les filières stratégiques clés ».
En plus du secteur agro sylvo pastoral, les participants ont porté une attention particulière sur le Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS) et le Programme d’Appui aux Economies Locales (PADEL). Ainsi, on note une intention de financement de 621 milliards de francs CFA contre un montant global de projet de financement qui était de 851 milliards de francs CFA. A cela s’ajoute des promesses en accompagnement technique.
Au regard des recommandations et des intentions de financement, le premier ministre Paul Kaba Thiéba dit être satisfait car pour lui « cela va nous permettre d’avancer de manière décisive dans le PUS et le PADEL ». Il a par ailleurs rassuré que tout sera mis en œuvre par le gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des Burkinabè.
La conférence internationale sur la mise en œuvre du PNDES a connue la participation de plus de 375 personnalités invitées (les institutions et agences de développement, investisseurs nationaux, et internationaux, acteurs de la diaspora burkinabè). Les participants ont apprécié les bons niveaux de mobilisation des ressources internes et externes ressortis lors des échanges.

M’pempé Bernard HIEN
Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.