Lancé officiellement en novembre 2016 à Dori (Sahel) par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et opérationnel depuis octobre 2017, le Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL), vient d’entrer dans sa seconde phase de réalisation. Laquelle consacre par la même occasion, son extension à six nouvelles régions du Burkina (Centre-Est, Boucle du Mouhoun, Centre-Ouest, Centre- Nord, Est et Nord) avec à la clé, de nouvelles ambitions en termes de contribution à l’amélioration des conditions socio-économiques des populations à la base. C’était le vendredi 9 août 2019, dans la commune rurale de Baskouré.

Baskouré, province du Kourintenga, dans la région du Centre-Est, a vibré au rythme d’une ambiance toute particulière le 9 août 2019. En effet, c’est dans cette commune rurale qu’a été officiellement lancée la seconde phase de mise œuvre du PADEL, le programme d’appui au développement des économies locales.
Pour l’occasion, de nombreux officiels y ont fait le déplacement avec leur tête, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon Sawadogo, représentant le premier ministre pour la circonstance.
Pour lui, il s’agit d’une étape très importante dans l’effectivité des engagements pris par le Chef de l’Etat dans sa contribution au bien-être des populations. D’où l’invite faite par le parrain à l’endroit des entreprises attributaires des marchés de réalisation des travaux, afin qu’elles fassent preuve de diligence pour que la livraison se fasse dans les délais requis. De même, il a exhorté les populations bénéficiaires à veiller à la bonne exécution des travaux, en jouant convenablement leur partition, mais également en veillant à un bon entretien des futurs ouvrages qui seront livrés.

Construire le développement

Dans six mois donc, de nouvelles infrastructures socio-économiques devraient sortir de terre et changer qualitativement la physionomie de l’ensemble de la région du Centre-Est. Il s’agit pour l’occasion d’infrastructures de production, de soutien à la production de transformation agro sylvo pastorale, de marchés, de gares, d’aires de vaccination…
Pour joindre l’acte à la parole, la cérémonie de pose de la première pierre de construction d’un hall central de marché d’une capacité d’au moins 396 places a été effectuée par les autorités. Suivra plus tard, une plantation d’arbres, en prélude à la tenue de la Journée nationale de l’arbre, JNA, prévue pour le lendemain, à Tenkodogo.
Dans l’ensemble, la Région du centre-Est qui doit aussi abriter les festivités commémoratives du 11 décembre 2019, devrait bénéficier d’un total de 393 infrastructures construites et livrées. Pour un coût total estimé à plus de 8 milliards FCFA dont 3 011 200 000 déjà acquis et planifié, avec le soutien de partenaires techniques et financiers parmi lesquels, la Banque ouest africaine de développement (BOAD).
Dans cette enveloppe, Baskouré commune hôte de la cérémonie de lancement des activités du PADEL, devrait bénéficier d’un montant de 267, millions de F CFA.
A terme, le projet qui entre dans le cadre de la mise œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), devrait s’étendre à l’ensemble du pays. Pour un montant de plus de 396 milliards FCFA. Grâce notamment à une intervention tripartie : Etat, Collectivités territoriales et PTF.

Juvénal Somé
kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.