Kaceto (qui veut dire « témoignage » en Mooré, une des 60 langues parlées au Burkina) est un site d’informations générales dont la vocation est de couvrir l’actualité burkinabè, africaine (y compris la diaspora) et internationale. Il se veut le témoin des évènements heureux et malheureux qui rythment notre quotidien, et entend être au plus près des lecteurs en élargissant les espaces publics de débats. Ses colonnes seront ouvertes à toutes et à tous ceux qui éprouvent le besoin ou le devoir de s’exprimer sur la gestion de la chose publique et d’opiner sur des sujets d’intérêt public.

Kaceto.net se veut un média de proximité, qui va raconter le quotidien des Burkinabè, là où se tissent les relations et se font les affaires, dans les marchés, les maquis, les écoles, les maternités, les terrains de sport, bref, il ambitionne d’offrir aux lecteurs le maximum de reportages, de « donner à voir, à entendre, à sentir, à percevoir la vie ». Il proposera aussi des grilles d’analyse de l’actualité et des décryptages de l’information pour une meilleure compréhension des faits et les enjeux qu’ils cachent ou révèlent.
Kaceto.net est guidé par le souci de l’honnêteté dans le traitement de l’information, le respect de la déontologie et de l’éthique du métier de journaliste.
Contenu
Kaceto.net couvrira tous les secteurs qui font l’actualité burkinabè, africaine et internationale à travers plusieurs rubriques : Politique ; Economie, Société, Culture, Sport ; Multimédias ; Tribune ; Intégration ; Diasporas
La création d’une rubrique « Intégration » montre qu’au-delà des slogans, nous croyons fermement que l’avenir de notre région, l’Afrique de l’Ouest, et du continent s’inscrit résolument dans l’intégration des économies et des peuples. Régulièrement, nous y traiterons des projets communs à cette région, les avancées et les insuffisances en matière d’harmonisation des politiques publiques.
Kaceto.net, c’est aussi un intérêt porté au bien-être des femmes burkinabè et africaines : Leur émancipation économique, politique et sociale, mais aussi, oui, à leur besoin de bien se sentir, d’être coquettes et épanouies. Une rubrique leur sera consacrée.
Nos scientifiques, chercheurs, enseignants, étudiants produisent des travaux de grande qualité, mais qui restent pour ainsi dire confidentiels, par manque de publicité. La vocation de la rubrique « Librairie » est de contribuer à résoudre cet écueil en mettant en valeur les meilleurs travaux (articles, thèses, mémoires, résultats d’études, etc.), quelque soit le domaine d’activité.
Une chronique littéraire sera assurée pour tenir les lecteurs informés des nouvelles parutions de nos écrivains, essayistes, historiens, etc.
Réseaux sociaux
Les articles publiés sur le site donneront lieu à des commentaires libres. Toutefois, certains pourront être soustraits du forum en raison de leur potentielle conflictualité.
Equipe de la rédaction
Kaceto.net est animé par des journalistes professionnels ayant une expérience ou débutant dans le métier de journaliste. Des contributions extérieures pourraient être sollicitées ponctuellement lorsque l’actualité le commande.
Kaceto.net est votre journal en ligne. Faites-le vivre par vos critiques et vos suggestions. Vous êtes témoins d’un évènement d’intérêt public, faites-le savoir, partagez votre « Kaceto », par des textes ou en images.
Toutes les opinions, croyances, convictions, orientations, choix politiques et idéologiques, etc., ont leur place sur Kaceto.net. Notre souci, c’est contribuer à faire bouger les lignes, dissiper les peurs, surmonter les archaïsmes et hâter la modernisation de notre pays. Il n’y a ni tabous ni interdits dès lors que la liberté s’exprime dans la légalité. Kacteo.net sera toujours dans le camp de la liberté, de la démocratie et de l’Etat de droit.

Joachim Vokouma
Directeur de la publication

images

11 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.