Le Ministère des Affaires étrangères, de la coopération de l’intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur a tenu mardi 22 juin à Loumbila, sa première session ordinaire du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2021. Au cours de ce CASEM, les participants ont mené la réflexion autour du thème, « Quelles contributions du Ministère en charge des Affaires Etrangères dans la mise en œuvre du Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025 ? » Et c’est le Patron de ce département ministériel, Alpha Barry qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

Réunis en conclave ce mardi 22 juin 2021 à Loumbila, dans la province d’Oubritenga, les participants à cette première session ordinaire du CASEM devraient faire le bilan des activités menées cours de l’année 2020 et valider le programme des activités prévues cette année 2021. L’objectif étant la recherche de l’excellence dans l’exécution des missions du Ministère. C’est pourquoi, dès l’entame de ses propos, le patron de la diplomatie burkinabè Alpha Barry a ténu à traduire ses encouragements à ses collaborateurs pour leurs efforts déjà consentis pour le rayonnement de la diplomatie burkinabè ; le raffermissement des liens avec les pays amis et la consolidation de la place du "Pays des hommes intègres" sur la scène internationale. Il les a en outre invités à redoubler d’effort pour de meilleurs résultats au grand bonheur du Burkina Faso et des Burkinabè.
Ce CASEM se tient dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19 ; la fusion entre les ex ministères MAEC et celui de MIABE intervenue lors de la composition du dernier gouvernement post-élection et surtout l’élaboration du Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025. Et c’est ce contexte qui justifie le thème retenu : « Quelles contributions du Ministère en charge des Affaires Etrangères dans la mise en œuvre du Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025 ? »

Selon le Ministre Alpha Barry, le choix de ce thème dénote de leur volonté commune de s’activer pour une mise en œuvre réussie du Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025 à travers notamment une meilleure représentativité du pays sur l’échiquier international et une meilleure mobilisation des ressources financières pour le développement du pays. C’est au regard de ces enjeux majeurs pour le développement du Burkina Faso que le Ministre a invité les membres du CASEM à un examen sans complaisance des documents soumis à leur appréciation.
Sur les actions de l’année 2020, le ministre a indiqué que le Burkina Faso a su consolider sa place dans le concert des nations à travers le renforcement de sa couverture diplomatique et consulaire. Il cite entre autres, l’ouverture d’une Ambassade à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis et d’un consulat général du pays au Royaume du Maroc. Il a rappelé également que le pays a accueilli plusieurs invités de marque, prouvant du coup que le pays reste attractif au-delà de la précarité de la situation sécuritaire. Et par rapport à cette situation sécuritaire, Alpha Barry a fait savoir que c’est un problème sous régional qui nécessite un engagement constant des partenaires afin que l’insécurité soit éradiquée. Les partenaires en ont bien conscience et répondent présents.
Les travaux de la présente session ont porté sur quatre (4) points essentiels.
- la présentation, l’examen et adoption de projet de rapport annuel d’activités 2020 ; - la présentation, l’examen et adoption de projet de rapport annuel d’activités 2021 ; - la présentation de l’Etat d’exécution 2021 du budget et des grandes masses du budget 2021 et la présentation du rapport annuel de performance 2020 des structures du ministère.
La cérémonie d’ouverture des travaux a connu la participation des autorités de la région du plateau central, notamment, le gouverneur, le maire de la commune de Loumbila et des autorités militaires et paramilitaires.

Cheick Traoré
Kaceto.net