* Installation d’abattoirs dans les cinq (5) principales villes du Burkina.
Ce projet vise à améliorer les conditions d’abattage d’animaux dans les principales viles du Burkina afin de disposer de la viande de qualité pour les consommateurs.
Il s’agit de construire des abattoirs modernes, acquérir des moyens de transport et de distribution de la viande, recruter et former un personnel et renforcer les capacités opérationnelles des acteurs de l’abattoirs.
Principaux bénéficiaires : producteurs, bouchers, commerçants grossiste, restaurateurs, grilleurs, courtiers et autres intermédiaires.

Zone d’intervention : Pouytenga, Fada N’Gourma, Banfora, Ouahigouya, Dori
Durée : 3 ans.
Coût prévisionnel : 8,500 milliards de F CFA.
Mode de financement recherché : Prêt
Type de partenariat recherché : PPP

* Projet de création d’une unité de production de vaccins animaux au laboratoire nationale d’élevage de Ouagadougou
Il s’agit de renforcer les capacités du laboratoire national d’élevage et de son réseau de laboratoires régionaux dans le but d’assurer la sécurité sanitaire des aliments, produire des vaccins et contrôler la qualité des médicaments vétérinaires.
Le projet vise aussi à assurer efficacement la lutte contre les pathologies par l’amélioration de la couverture vaccinale contre les principales maladies et à augmenter la part de l’élevage dans l’économie nationale.
Les principaux bénéficiaires étant les services vétérinaires publics et privés, les producteurs et les opérateurs économiques.
Coût total du projet : 10 milliards de F CFA
Financement acquis : 50 millions de F CFA
Financement à rechercher : 9,950 milliards de F CFA
Mode de financement recherché : prêt, don)
Type de partenariat recherché : PPP
Durée : 5 ans

* Projet de réalisation d’une laiterie dans le bassin laitier de Bobo-Dioulasso
Objectifs : produire durablement et suffisamment de lait local pour réaliser autosuffisance alimentaire en lait et produits laitiers ; améliorer la productivité du cheptel ; accroire les revenus et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; améliorer la collecte et la transformation à travers la structuration du bassin laitier.
Résultats attendus : améliorer la productivité, soit 840 litres de lait par vache et par an ; atteindre 75 000 tonnes de lait collectées par an ; rendre fonctionnelle la filière interprofessionnelle
Coût du projet : dix (10) milliards de F CFA
Mode de financement recherché : prêt, don)
Type de partenariat recherché : PPP

Sources : Ministère des Ressources animales et halieutiques

Kaceto.net

images

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.