Tribune

Tribune : 𝐌acron propose la réforme du CFA

  • 2024-04-11
  • (03)

Ancien gouverneur de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’ouest (BCEAO) l’économiste 𝐃𝐀𝐂𝐎𝐔𝐑𝐘-𝐓𝐀𝐁𝐋𝐄𝐘 𝐏𝐡𝐢𝐥𝐢𝐩𝐩𝐞-𝐇𝐞𝐧𝐫𝐢 réagit à la proposition du président français d’opérer une nouvelle réforme du F CFA après celle de 2019. Sous la pression de la France, le président ivoirien l’avait désigné en 2008 pour être nommé gouverneur de la (...)

Lire la suite

Tribune : Le Sénégal de Senghor à Sonko, une gestion paradoxale de l’ère postcoloniale

  • 2024-04-08
  • (03)

Gaston Kelman, ici à gauche, Jemal M Taleb (à droite) voient dans l’avènement du président Bassirou Diomaye Faye au pouvoir, « …l’ouverture de la troisième république, celle de la renaissance, mais surtout de la fierté d’être africain avec ou sans l’onction de l’ancien maître ». Le Sénégal ne laisse aucun Africain indifférent parce qu’il (...)

Lire la suite

Sénégal : une démocratie saine et sauve

  • 2024-04-05
  • (03)

« L’arbre de la paix ne pousse que sur le sol de la justice », écrit l’écrivain guinéen Tierno Mononembo, auteur de la Tribune ci-contre pour qui éla démocratie sénégalaise n’a pas pour seul mérite, celui d’exister : elle fonctionne" La démocratie sénégalaise n’a pas pour seul mérite, celui d’exister : elle fonctionne. Elle fonctionne (...)

Lire la suite

Tribune : "La France est devenue un acteur secondaire"

  • 2024-04-04
  • (03)

Dans le tournant historique en cours en Afrique, la France, pas plus que la Chine ou la Russie, ne peut imposer sa loi. L’avenir des Africains est entre leurs mains. Pour nouer des relations apaisées avec ses anciennes colonies, la France doit cesser de penser le continent sous l’angle sécuritaire * Aujourd’hui, le fait majeur dans les (...)

Lire la suite

Burkina : "Sortir de l’impasse socio-politique avant juillet 2024" (Dr Arouna Louré)

  • 2024-03-29
  • (03)

"Le régime se positionne aujourd’hui comme le plus autoritariste et le plus arbitraire (positionnement d’ailleurs assumé) de ces dernières années en s’immisçant dans les affaires de justice, en refusant d’exécuter des décisions de justice, mais encore pire, en faisant des enlèvements, des séquestrations et des réquisitions arbitraires le (...)

Lire la suite

Sénégal : une nouvelle leçon politique

  • 2024-03-29
  • (03)

"Le pouvoir revient au peuple" rappelle Jacques Batieno, auteur de la Tribune ci-contre. "Ce droit, poursuit-il, il faut le lui reconnaître et il faut le lui laisser. Toute autre attitude consistant à prendre le pouvoir et le conserver en dehors du consentement du peuple n’est que mépris du peuple, aliénation de ce peuple". Pour lui, (...)

Lire la suite

Tribune : Analyse du texte socio anthropologique de Issaka SOURWEMA Dawelg Naaba Boalga

  • 2024-03-21
  • (03)

Le Pasteur et sociologue André Mano décrypte et analyse la Tribune publiée le 29 mars par l’ancien ministre des Affaires religieuses et coutumières (https://kaceto.net/spip.php?article13929) et formule des recommandations pour une prise de conscience historique dans les pays de l’Alliance des Etats du Sahel Nous entamons cette analyse avec (...)

Lire la suite

Burkina : l’ATR/DI apprécie l’institution de la Journée des coutumes et des traditions

  • 2024-03-19
  • (03)

"Une décision moralement conforme, socialement juste et politiquement opportune". C’est l’appréciation que porte l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue intercommunautaire (ATR/DI) sur la décision du gouvernement de la Transition de faire désormais du 15 mai de chaque année, la Journée des coutumes et des traditions. Pour (...)

Lire la suite

Procès des atrocités de l’Occident chrétien envers l’Afrique subsaharienne : Quid des cruautés arabo-musulmanes et intra-subsahariennes ?

  • 2024-02-19
  • (03)

Ancien ministre des Affaires coutumières et religieuses sous la présidence du Lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, notre confrère Issaka Sourweima, par ailleurs Dawelg Naaba Boalga s’intéresse dans le texte ci-contre la traite négrière arabo-musulmane, un sujet certes pas tabou, mais moins connu que la traite négrière atlantique, (...)

Lire la suite

Congo-Brazzaville : le pouvoir à contre-sens, absolument, infernalement et bêtement

  • 2024-02-05
  • (03)

Habitué et rodé à faire avaler des couleuvres aux Congolais et à la société internationale depuis quarante ans, Sassou-Nguesso n’a, dernièrement, pas trouvé mieux à offrir en guise de cadeau de la Saint-Sylvestre à ses compatriotes, que des statistiques démographiques fabriquées, anachroniques et contre-nature. Si ce n’est évidemment pas la (...)

Lire la suite