Le secteur éducatif burkinabè continue de subir les conséquences des attaques terroristes avec le nombre d’établissements fermés qui ne cesse d’augmenter. A la date du 30 avril 2022, le nombre d’établissements fermés s’établit à de 3 664 à 4 148 soit une hausse de 484 structures éducatives. Ces fermetures représentent environ 16,52 % des structures éducatives du Burkina Faso contre 14,60 % au mois de mars 2022, selon le rapport mensuel du Secrétariat Technique de l’Education en Situation d’Urgence (ST-ESU) publié le 6 mai 2022.

Comme le mois passé, les régions les plus touchées par la fermeture d’établissements scolaires sont la Boucle du Mouhoun, les Cascades, le Centre-Est, le Centre-Nord, l’Est, le Nord, le Sahel et le Sud-Ouest.

SITUATION DES FERMETURES

A la date du 30 avril 2022, le nombre d’établissements fermés passe de 3 664 à 4 148 soit une hausse de 484 structures éducatives. Ces fermetures représentent environ 16,52 % des structures éducatives du Burkina Faso contre 14,60 % au mois de mars 2022. Elles affectent 685 935 élèves soit 328 682 filles (47,92%) et 357 253 garçons (52,08%), ainsi que 20 104 enseignants soit 6 452 femmes
(32,10%) et 13 652 hommes (67,90%).
En dehors de la région du Sahel qui a connu une légère baisse de 20 structures éducatives, la majeure partie des régions à forts défis sécuritaires enregistre une augmentation importante notamment la Boucle du Mouhoun (+242), le Centre-Nord (+131), l’Est (+116), le Centre-Est (+10), le Nord (+3) et les Cascades (+2).
Il faut souligner par ailleurs que pour les enseignants, il est procédé à leur redéploiement d’abord au niveau communal, puis provincial, ensuite régional et enfin au niveau national. Pour ce qui est du niveau national, la Direction des Ressources humaines (DRH) du MENAPLN a procédé en 2020 et 2021, au redéploiement de 1 637 enseignants affectés par la crise sécuritaire. Notons que l’année 2019
a aussi connu un redéploiement d’enseignants.


SITUATION DE FERMETURES DES CENTRES D’EVEIL ET D’EDUCATION
PRESCOLAIRE

En avril, le nombre des fermetures des centres d’éveil et d’éducation préscolaires (CEEP) passe de 44 à 58 soit une augmentation de 14 CEEP. Cela représente 2,84 % des structures éducatives préscolaires du Burkina Faso. Ces fermetures affectent 2 618 élèves dont 1 343 filles (51,30%) ainsi que 99 enseignants dont 59 femmes (59,60%).

SITUATION DE FERMETURES DES ECOLES PRIMAIRES

Le nombre des fermetures au niveau primaire passe de 3 206 à 3 623. Ces fermetures représentent 20,33 % des écoles primaires affectant 579 970 élèves dont 278 121 filles (47, 95%), ainsi que 17 107 enseignants dont 5 950 femmes (34,78%).

SITUATION DE FERMETURES DES ETABLISSEMENTS POST-PRIMAIRE ET
SECONDAIRE

Le nombre des fermetures dans l’ordre du post-primaire et secondaire passe de 414 à 467 établissements fermés. Cela représente environ 08,91 % des établissements post-primaires et secondaires du Burkina Faso. Ces fermetures affectent 103 347 élèves dont 49 218 filles (47,62%), ainsi que 2 898 enseignants dont 443 femmes (15,27%).


SITUATION DES FERMETURES PAR REGION

- Boucle du Mouhoun : 830 établissements scolaires fermés soit 20%, affectant 180 024 élèves dont 1531 filles (48,92%), ainsi que 4 803 enseignants dont 1 531 femmes (31,87%) ;
- Cascades : 72 établissements scolaires fermés soit 01,73%, affectant 11 841 élèves dont 5 539 filles (46,78%), ainsi que 320 enseignants dont 126 femmes (39,37%) ;
- Centre-Est : 143 établissements scolaires fermés soit 03,45%, affectant 19 282 élèves 8 506 filles (48,92%), ainsi que 638 enseignants dont 160 femmes (25,08%)
- Centre-Nord : 556 établissements scolaires fermés soit 13,40%, affectant 84 837 élèves dont 40 255 filles (47,45%), ainsi que 2 075 enseignants dont 696 femmes (33,54%) ;
- Est : 1 049 établissements scolaires fermés soit 25,29%, affectant 175 472 élèves dont 83 765 filles (47,74%), ainsi que 5 503 enseignants dont 1 476 femmes (29,86%) ;
- Hauts-Bassins : 02 établissements scolaires fermés soit 00,83%, affectant 242 élèves dont 118 filles 00, 03%, ainsi que 06 enseignants (hommes) ;
- Nord : 471 établissements scolaires fermés soit 11,35%, affectant 103 322 élèves dont 50 956 filles (49,32%), ainsi que 2 613 enseignants dont 936 femmes (35,82%) ;
- Sahel : 972 établissements scolaires fermés soit 23,43%, affectant 105 584 élèves dont 48 857 filles (46,27%), ainsi que 3 964 enseignants dont 1 329 femmes (33,53%) ;
- Sud-Ouest : 53 établissements scolaires fermés soit 01,28%, affectant 5 319 élèves dont 2 617 filles (49,09%), ainsi que 182 enseignants dont 31 femmes (17,03%).

A l’analyse, la situation des fermetures des établissements scolaires fait suite à des attaques et/ou menaces terroristes avec son corollaire de psychose et de peur engendrées par le phénomène terroriste sur les populations et la scolarité des enfants.
On constate que la région de l’Est concentre le plus grand nombre d’établissements fermés (25,29 %), suivie de la région du Sahel (23,43 %).

SITUATION DES REOUVERTURES

Le nombre d’établissements rouverts passe de 241 à 193 établissements soit une baisse de 48 structures éducatives. Ces établissements reçoivent 46 300 élèves dont 21 895 filles (47,29%), ainsi que 1 265 enseignants dont 365 femmes (28,95%).
Les réouvertures par région sont :
- Boucle du Mouhoun : 36 établissements rouverts soit 18,65%, concernant 9 745 élèves dont les filles représentent 48,70%, ainsi que 225 enseignants dont 75 femmes ;
- Cascades : 23 établissements rouverts soit 11,92%, concernant 3 072 élèves dont les filles représentent 46,13%, ainsi que 62 enseignants dont 28 femmes ;
- Centre-Est : 52 établissements rouverts soit 26,94%, concernant 10 610 élèves dont les filles représentent 43,29%, ainsi que 332 enseignants dont 96 femmes ;
- Centre-Nord : 22 établissements rouverts soit 11,40%, concernant 6 200 élèves dont les filles représentent 51,40%, ainsi que 143 enseignants dont 43 femmes ;- Est : 26 établissements rouverts soit 13,47%, concernant 8 637 élèves dont les filles représentent 46,32%, ainsi que 259 enseignants dont 52 femmes ;
- Nord : 6 établissements rouverts soit 03,11%, concernant 1 624 élèves dont les filles représentent 58,62%, ainsi que 57 enseignants dont 17 femmes ;
- Sahel : 28 établissements rouverts soit 14,51%, concernant 6 412 élèves dont les filles représentent 46,77%, ainsi que 187 enseignants dont 54 femmes.

SITUATION DES ETABLISSEMENTS DELOCALISES

Comparativement au rapport de février 2022, le nombre d’établissements délocalisés passe de 125 à 107 soit une baisse de 18 établissements et répartis dans 05 régions (Boucle du Mouhoun, Centre-Nord,
Est, Nord et Sahel). Ils sont composés de : 01 CEEP, 40 écoles primaires et 66 établissements post primaire et secondaire accueillant 21 400 élèves dont 50,67% de filles et 809 enseignants dont 262 femmes.

SITUATION DES ETABLISSEMANTS D’ACCUEIL DES EDI

Comparativement au rapport de mars 2022, le nombre d’établissements d’accueil passe de 4 237 à 4 087 soit une baisse de 150 établissements. Ces structures éducatives accueillent 115 187 élèves dont 45,46% de filles. Elles sont reparties dans 42 CEEP, 3 061 écoles primaires et 984 établissements post-primaire et secondaire dans l’ensemble des 13 régions du pays.

Kaceto.net